Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Des recettes naturelles avec la vigne

Entre la Saint-Michel et la Saint-François, prends la vigne telle qu’elle est, à la Saint-Denis, prends-la encore si elle y est. Dépêchez-vous, il faut récolter les raisins, derniers fruits de la Vitis vinifera, la principale espèce de vigne cultivée. Une cure de raisins rouges ou dorés sera un véritable concentré d’antioxydants, de potassium, de manganèse, de vitamines B, C et E. Les pépins de raisin, riches en resvératrol, sont antioxydants et antibactériens, ils sont même employés en cosmétique contre les rides et l’acné. L’huile de pépins de raisin de qualité assaisonne aussi bien vos mets qu’elle tonifie votre peau. N’oubliez pas également de ramasser les feuilles de la vigne rouge, Vitis vinifera var. tinctoria, la vigne des teinturiers, un cultivar aux raisins noirs et aux feuilles virant à l’écarlate pendant l’automne, riches en pigments rouges, les anthocyanosides, en flavonoïdes, en tanins et en acides phénoliques. La vigne rouge est la plante des jambes légères. Les feuilles diminuent la perméabilité des capillaires en les renforçant, favorisent la circulation sanguine et l’élasticité des vaisseaux sanguins.

Par voie interne

Pour nettoyer votre organisme

La cure de raisin simplifiée : une cure de raisin rafraîchissante, diurétique et laxative, plus flexible qu’une monodiète. Plus confortable, elle n’est toutefois pas non plus adaptée aux personnes souffrant de diabète, car le raisin est l’un des fruits les plus riches en sucre. Répartissez 500 g à 1 kg de raisin rouge ou blanc en trois doses. Une heure avant les trois repas de la journée et ce, pendant trois semaines, mangez nature un tiers des grains : vous profiterez des fibres et du resvératrol antioxydant présents dans la peau du raisin et des nombreux bienfaits des pépins qui contiennent des oligo-proanthocyanidines, des tanins antioxydants, régulateurs du cholestérol.

Verjus : ce suc acide et astringent du raisin encore vert a des propriétés diurétiques et il est recommandé pour lutter contre l’obésité. Mélangez 200 g de jus dans un litre d’eau et buvez dans la journée. À prendre de dix à quinze jours de suite.

Infusion : versez un litre d’eau bouillante sur une cuillerée à soupe de chacune des plantes suivantes : feuilles sèches de vigne rouge, plante entière de lamier blanc et fleurs séchées de pensée sauvage. Ajoutez un peu de cannelle, couvrez et patientez un quart d’heure. Filtrez et buvez dans la journée. Continuez une dizaine de jours. Prolongez la cure avec la décoction ci-dessous.

Décoction : mélangez 25 g de feuilles de cassis, 25 g de feuilles de vigne rouge et 50 g de varech. Portez un litre d’eau à ébullition, puis jetez-y trois cuillerées à soupe du mélange, continuez la cuisson à petits bouillons deux minutes, retirez du feu, couvrez et laissez infuser dix minutes. Filtrez et buvez trois à quatre tasses par jour.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Des recettes naturelles avec la prêle des champs

La prêle des champs, Equisetum arvense, pousse dans les milieux humides et argileux. Contrairement à la prêle des marais (toxique), la prêle des champs a, soit des tiges uniquement terminées par un épi, soit des tiges stériles sans épis mais avec des feuilles. Et ce sont ces tiges feuillues qui apparaissent après les tiges en épis, ces “queues de cheval”, que vous récolterez. Si vous avez des doutes, procurez-vous la plante en herboristerie. La prêle est très riche en silicium, calcium, fer, magnésium, potassium… Elle est reminéralisante, diurétique et cicatrisante, et garantit votre bien-être mais également celui de votre jardin. Les tisanes et autres préparations doivent être prises en interne sur un temps court plusieurs fois dans l’année. Elles sont déconseillées chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.