Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Frimas ou pas, c’est parti !

Les jours sont plus longs et les forsythias sont en fleurs,
c’est le signal des premiers semis et des premières plantations au potager.

Février a la réputation d’être le mois le plus froid de l’année, mais rien n’est moins sûr ! Planifier les interventions du jardinier est aujourd’hui plus aléatoire, celui-ci doit en permanence adapter les conseils de jardinage à la météo locale et résister aux incitations précoces à l’achat et à la plantation. Jouez la prudence : choisissez des espèces assez rustiques et adaptées au climat local, installez des châssis et des couches chaudes, préparez de quoi couvrir les plantes (tunnel, voile d’hivernage, paillage…), évitez de semer, planter ou tailler les jours de gel, et surveillez un éventuel déficit hydrique hivernal qui est toujours possible. Dans ce cas, arrosez sans excès les semis et les plantations de cet automne.

Au potager

  • Organisez la rotation des cultures. C’est essentiel pour limiter les risques sanitaires et préserver la fertilité du sol.
  • Vérifiez les paillages, laissez-les en place jusqu’à l’installation des cultures. Si nécessaire, complétez-les, surtout en zones froides. Ils limitent le refroidissement de la terre, et une température plus élevée favorise les semis et les plantations.
  • Plantez les oignons à partir du 15 et jusque début avril, selon le climat, dans une terre riche en matière organique bien décomposée, pauvre en azote. Le semis est aussi possible, mais plutôt en barquettes pour limiter la fonte de semis. Éclaircissez deux fois : un mois après le semis, puis 3 semaines après. Plantez l’ail rose qui donne de bons résultats en terre lourde et les échalotes, excepté la grise (qui a été plantée en automne).
  • Plantez les topinambours en fin de mois. Prévoyez 60 cm d’espacement entre les bulbes et entre les lignes. Les variétés “patate” ou “violet de Rennes” sont à la fois bonnes et faciles à éplucher.
  • Semez en pleine terre en zone méditerranéenne ou en climat doux, et sous abri (tunnel, serre froide) ailleurs : fèves, cerfeuil, ciboulette, panais, persil, pois nain, pois mange-tout. Pensez aux variétés de laitues précoces (comme la variété “Reine de Mai”), de carottes, de radis qui sont adaptées au semis en jours courts.
  • Semez sur couche chaude ou en serre : basilic, betteraves rouges, chicorées frisées, choux rouges, choux de Bruxelles, choux-fleurs d’hiver, épinards de printemps, laitues de printemps, navets.
  • Semez en serre chaude ou à la maison : aubergines, fenouils, piments, poivrons, tomates. Assurez un bon éclairage dès la levée pour éviter l’étiolement des plantules.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Les travaux de mars

Mars arrive, c’est la fin de l’hivernage ! À cette période de l’année, c’est la patience qui gouverne les activités du jardinier et c’est le couple sol-climat qui fait la réussite de la saison.