Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Herpès et extrait de pépins de pamplemousse

Dès les premiers picotements, mettre 3 fois par jour, une goutte d’extrait de pépins de pamplemousse (CitroPlus® 800 par exemple, en magasin bio), qui est un antiviral, sur la zone atteinte par l’herpès (qui est un virus justement) : c’est radical. On peut en plus en avaler 15 gouttes dans un demi-verre d’eau. Souvent, l’herpès ne sort pas (…). »

Truc transmis par Bernadette L. du Morbihan

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 162

Magazine

Pour aller plus loin

Pour nous prémunir du risque de nouvelles pandémies…

« Voir un lien entre la pollution de l’air, la biodiversité et la Covid-19 relève du surréalisme, pas de la science », déclarait Luc Ferry dans L’Express du 30 mars 2020, contredisant ce qu’affirme pourtant la soixantaine de scientifiques du monde entier que Marie-Monique Robin a pu interroger pendant le premier confinement. Son livre La Fabrique des pandémies réunit ces entretiens dans une enquête passionnante qui explique comment la déforestation, l’extension des monocultures, l’élevage industriel et la globalisation favorisent l’émergence et la propagation de nouvelles maladies. Non seulement la pandémie de Sars-CoV-2 était prévisible, mais elle en annonce d’autres.

Ma prescription « nature » pour soulager vos poussées d’herpès labial, solaire, oculaire ou génital

Après un gros rhume, un stress important, ou pendant un séjour à la montagne l’hiver, dès le troisième jour de soleil, vous n’échappez pas au fameux « bouton de fièvre », contre lequel vous allez à nouveau vous battre une bonne semaine. Ou bien, à chaque période de règles, vous craignez une nouvelle poussée de votre herpès génital bien connu et tant redouté.