Hypersensibilité, trac, émotivité…

les solutions homéo
Rubrique

Hypersensibles, essayez l’homéopathie pour que votre belle sensibilité s’épanouisse sans vous pourrir la vie.

L’hypersensibilité ne désigne aucun trouble doctement listé dans le dictionnaire médical familial, mais tout le monde la comprend, l’interprète à sa façon et, éventuellement, la « vit » plus ou moins bien au quotidien. Car, si une hypersensibilité maîtrisée peut ouvrir de merveilleuses portes – artistiques, personnelles et même professionnelles… – ressentir les choses à l’extrême peut vite tourner au cauchemar.

Un hyperémotif ne réagit pas correctement ni calmement à une situation (trac), ou encore ne supporte pas le bruit, les odeurs, les grands espaces, les espaces confinés, les ascenseurs, les gens, les relations tendues, le vent… Bref, la liste est interminable. Hélas, ces petits inconforts qui apparaissent en cas de situation dérangeante s’apaisent rarement seuls et, si l’on n’y prête garde, peuvent au contraire se transformer petit à petit en véritable phobie.
Or, les médicaments homéopathiques se choisissent (entre autres) justement par rapport à vos hypersensibilités, c’est-à-dire à votre façon de réagir à certains facteurs.

PAR EXEMPLE :
> si vos maux de tête sont liés à une exposition aux ondes (wi-fi, téléphone sans fil, portable, imprimante blue tooth…), vous prendrez de l’Ignatia ;
> s’ils sont liés à des odeurs de peinture, Nux vomica sera plus efficace.

Vous tricotez avec vos mains, il faut toujours qu’elles tripotent quelque chose, plient, mettent en boule, fabriquent des munitions à table avec la mie de pain. Vous avez eu des soucis (personnels ou professionnels) qui ont fini par vous « fatiguer » sur tous les plans. Vous dormez mal, manquez de mémoire.
= Kalium bromatum 9 CH, 3 granules matin, midi et soir.

Vous êtes tétanisé, corps et âme. Lorsque vous subissez une vexation, un stress ou une quelconque agression, même minime, vous restez coi, c’est le trou noir dans votre tête. Cette sorte de trac s’empare aussi de vous avant un examen (baccalauréat…), une prise de parole, etc.
= Gelsemium 15 CH3 granules le matin, et 3 granules à chaque « agression ».

Ils sont donc tout indiqués pour le sujet qui nous occupe. Et n’imaginez pas que l’hypersensibilité, c’est seulement « dans la tête » ! Votre corps réagit toujours plus ou moins violemment. Vous ne supportez pas une contrariété ? Cela peut se « traduire » par des maux de ventre. Corps et esprit ne font qu’un, ne l’oubliez jamais ! l'homéopathie vous aidera à retrouver un équilibre émotionnel propice à une vie quotidienne sereine. Considérez-les granules non comme des « médicaments miracles » mais comme des aides pour évoluer. Prenez vos granules tant que vous ne vous sentez pas nettement mieux, de quelques heures à quelques jours. Dès que c’est le cas, arrêtez (ne prenez pas vos granules en continu toute l’année).

NOTRE CONSEIL :
Vos émotions contrôlent votre cerveau et votre corps, il faut « reprendre la main ». C’est vous qui faites la loi, pas elles ! Pour canaliser son hypersensibilité, surtout il ne faut pas la museler, bien au contraire. Laissez-la s’exprimer hors de tout contexte « à risque » : plutôt que de réagir « mal » en agressant vos proches parce que vous perdez les pédales, faites du théâtre, du sport, dessinez, jouez de la musique, peignez, sculptez, cuisinez… Bref : utilisez votre tête et vos dix doigts pour en faire autre chose que de l’utilitaire, en étant bien concentré sur ce que vous faites. Plusieurs fois par semaine, voire tous les jours si possible. C’est la seule façon de s’épanouir sans se gâcher la vie… ni celle des autres.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de gemmothérapie
Quelle contraception choisir ?
Mon cahier de botanique
Et si vous manquiez de vitamine D ?