J’ai du bruit dans les oreilles

Rubrique

Environ 14 % de la population souffrent d’acouphènes : des sifflements, des bourdonnements ou des chuintements incessants dans les oreilles…

En fait, ce « bruit » naît dans l’oreille interne et s’installe ensuite dans le cortex auditif : notre cerveau le garde en mémoire, de manière permanente. Il existe des moyens d’atténuer la gêne qui, parfois, font enfin cesser le bruit.

DES HUILES ESSENTIELLES
L'HÉLICHRYSE POUR LA CRISE
Votre oreille se met à siffler ou bourdonner ? Mettez deux gouttes d’huile essentielle d’hélichryse italienne sur le bout de votre doigt et massez derrière votre oreille pendant une à deux minutes.

DES "TRUCS"
ARGILE SÈCHE
Mettez une petite noisette d’argile sèche sur un petit morceau de gaze hydrophile que vous placez dans chaque oreille toute la nuit. Faites en sorte que le morceau de gaze hydrophile soit assez grand pour déborder largement de votre oreille afin de pouvoir retirer l’argile sans problème.

LE TAMBOUR CÉLESTE
Les acouphènes peuvent être améliorés ou guéris en faisant l’exercice que les taoïstes nomment "Battre le tambour céleste" :
> Placez l’index près de l’oreille et appuyez sur le tragus, saillie de cartilage, qui se trouve en avant, tout près de l’ouverture du conduit auditif, de sorte que vous fermez l’oreille de l’extérieur.
> Avec l’extrémité du majeur, tapez doucement sur l’ongle de l’index. Si vous le faites correctement, vous entendez un son métallique assez semblable à un battement de tambour.
> Vous devez taper sur un rythme régulier, lentement 12 fois. Arrêtez-vous quelques secondes, puis recommencez trois fois en tout. Renouvelez au besoin plusieurs fois dans la journée. Au début, quand vous « fermerez » les oreilles, avant de commencer à taper, vous entendrez un bruit semblable à celui que fait une chute d’eau. Après avoir pratiqué cet exercice pendant quelques jours, le bruit de la chute d’eau cessera et sera remplacé par un grand silence. Cet exercice stimule et repose l’oreille interne.
> Faites diffuser des huiles essentielles apaisantes pendant que vous le pratiquez : orange douce, mandarine, petitgrain bigarade, camomille…
> Pratiquez l’exercice le matin. Ensuite, vous pourrez le faire aussi souvent qu’il vous plaira pendant la journée. Poursuivez jusqu’à ce que l’état s’améliore.

ET UNE TISANE
LA TRANQUILLITÉ AVEC L'AUBÉPINE

Préparez une tisane de fleurs d’aubépine : une cuillerée à café de feuilles sèches dans une tasse, complétez avec de l’eau bouillante et laissez infuser dix minutes avant de filtrer. Buvez-en trois tasses par jour. Plusieurs plantes qui agissent sur la circulation périphérique, mais aussi sur la nervosité liée aux bourdonnements d’oreilles, peuvent donner de bons résultats. C’est le cas de l’aubépine, mais aussi des feuilles de mélisse ou de ginkgo, à préparer également sous forme d’infusion.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Recettes gourmandes anti-cancer
Autisme : un nouveau regard, causes et solutions
Les Menus et les recettes qui guérissent
Les aliments qui guérissent (Poche)