Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La joubarbe (Sempervivum tectorum)

Ce qui pousse en février pour votre santé

« À la Saint-Valentin, la pie monte au sapin », et moi, je monte sur les toits pour récolter des rosettes que j’offrirai malicieusement à mon homme et tant que j’y suis, je grimpe aussi dans un vergne, pour ses bourgeons et son écorce, qui rendront de multiples services, au fil des saisons.

Ce petit artichaut miniature aux feuilles épaisses et grasses développe en été une hampe florale aux petites fleurs roses. Les Romains considéraient que la joubarbe avait la faculté d’éloigner la foudre. En Scandinavie, on pensait qu’elle chassait les mauvais esprits des maisons. Ces croyances ont contribué à la prolifération de la joubarbe sur les toits. De nos jours, elle est toujours utilisée, mais pour des raisons pratiques, dans la construction de toits végétaux. C’est une plante vivace qui aime, d’ailleurs, croître sur les vieux murs, les toits, les ruines et les rochers. Tout ce qui est sec l’attire. En phytothérapie, la joubarbe est surtout employée en usage externe, mais, en raison de ses tanins et mucilage, elle peut être utile en usage interne. Le Dr Cazin la préconisait en cas de dysenterie, pour ses qualités antispasmodiques. Pas besoin de la sécher puisque c’est une plante qui résiste aussi bien au sec qu’au froid. Alors il suffit d’aller en cueillir quand le besoin s’en fait sentir.

POUR UN EFFET DIURÉTIQUE, ANTI-DIARRHÉIQUE ET ANTISPASMODIQUE
> Infusion : jetez 15 g de feuilles dans un litre d’eau bouillante. Couvrez et laissez infuser quinze minutes. Buvez quatre tasses dans la journée.

CONTRE LES VERRUES, LES CORS, LES PIQÛRES D’INSECTES ET LES PETITES ÉCORCHURES
> Cataplasme : écrasez des feuilles fraîches que vous appliquerez sur les zones concernées et maintiendrez à l’aide d’un sparadrap pendant quelques heures. Renouvelez l’opération plusieurs fois.

> Pommade : mélangez à feu très doux 100 g de suc frais de joubarbe, 100 g d’huile d’amande douce et 100 g de saindoux. Quand vous obtenez un mélange homogène, versez dans un saladier en verre, ajoutez trois gouttes d’huile essentielle de lavande et fouettez jusqu’au refroidissement. Transvasez dans des petits pots en verre.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Pour aller plus loin