Le bon programme cosmétique de la rentrée

C'est la rentrée aussi pour la peau ! Et comme, asséchée par le soleil, agressée dans l'eau de mer ou étouffée sous les filtres anti-UV des crèmes solaires, elle n'a pas été forcément très bien traitée, c'est le moment de remettre les compteurs à zéro !

Avec d'abord un bon nettoyage-détox, suivi d'une remise en forme bien hydratante. Sans oublier de prolonger autant que faire se peut les bons effets de l'été, avec l'entretien du bronzage. À vos cosmétiques ! Prêts ? Allons-y !

C'est la tendance en vogue pour les cosmétiques de la rentrée : la détox ne s'entend plus seulement dans l'assiette, le complément alimentaire ou la boisson, elle gagne également, depuis un ou deux ans, les soins de beauté. Pourquoi ne pas s'y mettre ? Il apparaît que ce n'est pas uniquement un concept marketing.

NETTOYER AUTREMENT
Quand on pense « nettoyage de la peau », on a souvent le réflexe « gommage » ou « lait + lotion »… pour un geste qui s'apparente à un récurage, voire un décapage. La détox de la peau se base sur un autre principe. Il s'agit, en quelque sorte, d'un « auto-nettoyage », qui agit jusqu'au cœur des cellules cutanées.

L'ENCRASSAGE DES CELLULES
Comme tout tissu vivant, la peau produit naturellement des déchets : protéines et lipides oxydés, produits de dégradation de l’ADN, cellules mortes… Toutes ces toxines d'origine interne sont produites en d'autant plus grandes quantités que l'organisme est fatigué, stressé, ou soumis à une mauvaise hygiène de vie.

LES DÉGÂTS DES TOXINES
Laisser s'accumuler les toxines n'a rien de bon : elles affectent, en effet, toutes les couches de la peau.
- À sa surface, elles altèrent l’intégrité de la barrière cutanée causant déshydratation, ridules, perte de douceur et d’éclat.
- Plus en profondeur, elles entravent le bon fonctionnement cellulaire et en ralentissent les processus, notamment ceux de la régénération cellulaire.

LE COUP DE POUCE COSMÉTIQUE
Si la peau possède son propre système d’élimination des toxines, celui-ci s'affaiblit au fil du temps et des agressions. D'où l'idée d'apporter, par le biais des cosmétiques, des actifs capables de booster le système enzymatique naturel.
Et on en trouve maintenant dans des sérums, dans des crèmes (de jour ou de nuit), dans des gommages… et même dans des soins pour les cheveux ou les ongles.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Et si vous appreniez à vous soigner vous-même ?
Mon cahier d'homéopathie
Diététique de l'expérience