Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le Gaillet gratteron

Des pots de colle, des casse-pieds, des sangsues, qui vous importunent et vous envahissent tellement qu’il vous faut un petit moment pour vous défaire de tous les résidus qu’ils ont généreusement répandus sur votre personne. Mal m’en prit, la prochaine fois, je regarderai où je mets les pieds afin d’éviter… le Gaillet gratteron.

  • Nom commun : rièble, gratteron, gratte-langue, herbe collante, gaillet accrochant.
  • Genre et espèce : Galium aparine.
  • Famille : RUBIACEAE : arbres, buissons, lianes, plantes herbacées ; feuilles simples entières, stipules souvent en forme de feuilles ; fleurs hermaphrodites ; ovaire infère ; fruit charnu ou sec ; + de 9000 espèces et 500 genres.
  • Habitat : haies, broussailles, champs, bois feuillus, fourrés
  • Hauteur : 30 cm à 1,50 m.
  • Floraison : de mai à septembre.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

L’Aspérule odorante

… avec deux de mes amis « nez », un parfumeur et un œnologue (qui est aussi un« palais »). Ils aiment déambuler dans mon jardin où la profusion de fragrances est, pour eux, une source d’inspiration. Après un passage instructif dans le potager, le jardin de curé et le jardin en friche, nous arrivâmes à l’orée de mon minuscule sous-bois. Une discussion entrecoupée de sonores reniflements s’engagea au pied d’une herbacée quant aux senteurs qu’elle exhalait, mélange de foin coupé, de vanille et de fève tonka.

Le poirier

Duchesse, Comtesse ou Louise-Bonne,
Mes filles séduisent les palais délicats.
Mais elles peuvent aussi être Beurré, Curé ou complètement blettes.

L’Acanthe à feuilles molles

… ou plutôt, j’ai descendu dans un jardin, ce qui signifie, non pas que je suis descendue au sens littéral du terme dans un jardin de terre et d’eau, mais que mon esprit s’est projeté dans un jardin sculpté au mur d’un palais, celui que décrit Georges de Scudéry dans Alaric, ou Rome vaincue.

… du grand bâtiment, la façade royale, Efface tout le reste, et n’a rien qui l’égale : Elle charme les yeux ; elle étonne l’esprit ; Et fait même trembler la main qui la décrit. L’ordre Corinthien règne par tout l’ouvrage : L’on voit ramper partout, l’Acanthe au beau feuillage… »