Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le syndrome de Diogène (SD)

Ou la maladie de ceux qui vivent dans un désordre indescriptible

Le syndrome de Diogène consiste en une absence totale d’hygiène, en l’accumulation d’objets hétéroclites, jusqu’à ses propres excréments parfois, le tout dans un déni total de la situation. Les malades atteints de ce syndrome ne jettent plus rien et vivent reclus dans un désordre indescriptible.

Excréments parfois, détritus divers et immondices, désordre indescriptible, entassement d’innombrables objets hétéroclites et sans valeur – ou syllogomanie –, hygiène domestique déplorable dans toutes les pièces, hygiène corporelle inexistante : ces éléments permettent d’évoquer un SD, une « pathologie » dont on ne sait toujours pas avec certitude si elle relève de la psychiatrie, de la neurologie, de la gériatrie. Il est probable que le SD partage ces différentes origines selon les cas.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin

Le syndrome de Cotard

Pathologie psychiatrique extrêmement spectaculaire parfois, le syndrome de Cotard est une forme particulièrement grave de mélancolie délirante où le malade exprime la négation ou l’inutilité de son enveloppe corporelle et de ses organes, allant jusqu’à se prendre pour Dieu ou se mutiler gravement.

Pour sortir de la kleptomanie

Une petite cuillère sans valeur au restaurant, un bijou ou un flacon de parfum chez sa meilleure amie, ou tout simplement un stylo sur le bureau d’un collègue de travail… autant de situations qui peuvent correspondre à une kleptomanie, une pathologie psychiatrique qui se distingue du vol habituel par l’absence de valeur de l’objet volé et l’aspect pulsionnel et irrépressible de l’acte.