Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les déprimés sont déprimants

Une étude menée dans une université américaine a permis d’étudier l’influence de l’humeur de colocataires les uns sur les autres. Les chercheurs se sont aperçus qu’en quelques mois, la « vulnérabilité cognitive » pouvait déteindre des uns sur les autres ! Espérons que si les scientifiques avaient fait l’étude à l’inverse, les boute-en-train auraient aussi contaminé leur entourage…

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 157

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin