Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les fleurs des champs dans votre jardin

Vous faites des projets pour fleurir votre jardin ? Cette année, adoptez un look très nature : laissez entrer les fleurs des champs.

LAISSEZ ENTRER LES FLEURS DES CHAMPS
Les fleurs des champs fleurissent en continu d’avril à octobre sans demander beaucoup de soin, sans compter qu’elles se ressèment d’une année sur l’autre et que le nombre et la diversité des insectes qui fréquentent leurs corolles sont considérables, ce qui ne peut laisser indifférent en ces temps où la question de la biodiversité est cruciale.

OÙ INSTALLER LES FLEURS DES CHAMPS ?
La plupart d’entre elles apprécient une exposition ensoleillée et un sol frais, mais bien drainé.

COMMENT APPRIVOISER CE NOOUVEAU LOOK ?
En travaillant un mélange de tailles, de couleurs, de tiges souples qui laissent passer le regard.
En recherchant un effet naturel par la répartition aléatoire des différentes espèces dans la masse végétale.

QUAND INSTALLER LES FLEURS DES CHAMPS ?
Semer à l’automne : les graines sont en dormance pendant l’hiver et ne germent qu’au printemps).
Semer au printemps dès que le sol est assez réchauffé, aux environs de 7-8 °C.
La floraison s’étale, suivant les espèces et leur capacité à refleurir, de mai-juin jusqu’en octobre.
Avec des graines de tailles très différentes, mieux vaut procéder en plusieurs fois pour obtenir une bonne répartition : grattage appuyé du sol, semis des graines les plus grosses et tassement. Ensuite, semis des petites graines, le geste sera ample et lent suivi d’un saupoudrage avec de la terre de jardin. Si vous avez des feuilles mortes, paillez le sol pour ne pas laisser les oiseaux consommer vos protégées.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin

C’est le temps des semis !

Cette fois, il est bien là ! Les pelouses sont parsemées de fleurs, les arbres sont couverts de feuilles tendres, les insectes recommencent leur ballet bourdonnant… Chaque année, le printemps nous apporte le bonheur d’observer les changements de la nature et leur beauté. Pourtant, nous savons bien que la biodiversité diminue, que la vie sauvage, végétale ou animale, a de moins en moins d’espace, à cause de nos manières de vivre, de nos constructions, de nos “besoins”. Alors, pourquoi ne pas commencer à changer, nous aussi ? Participons à cette formidable vitalité et suivons le mouvement de cette nature dont nous faisons partie !

Sauveterre : le paradis des herbes folles

C’est une idée incroyable : un jardin pour produire des « mauvaises herbes ». Pourtant, Jacques et Colette récoltent depuis 20 ans les graines de fleurs sauvages de nos campagnes et proposent aux connaisseurs un catalogue riche de quelque 130 espèces de ces plantes spontanées. Elles sont toutes cultivées en bio selon les règles de l’agro-écologie.