Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les petits ennuis de l’été

En été, les jardiniers sont toujours très préoccupés par les maladies et parasites qui s’installent sur les plantes. Ils ont tout à fait raison, car la propagation peut être très rapide et à l’origine de dégâts importants, voire irrémédiables ; de plus, il y a un vrai risque de constituer un réservoir de spores, de bactéries, de virus, de larves qui agiront l’année prochaine.

PROTÉGER LES PLANTES
Les mesures préventives
– Des plantes adaptées
– Pulvérisation de décoction de prêle
– Apport d’oligo-éléments (algues)
– Pas d’excès d’azote
– Pas d’à-coup dans les arrosages
– Pas de culture trop hâtive…
– Un couvert végétal aéré, pas de plantations serrées..
– Des plantes d’une même espèce dispersées.
– Des associations de plantes qui se protègent mutuellement.
– Une rotation des cultures.
– Brûlage des déchets végétaux s’ils sont contaminés.
– Nettoyage des outils de jardin.

LES MESURES CURATIVES
– Utiliser les « ennemis naturels ».
– Piégeage sélectif et en cohérence avec le cycle de vie du parasite.
– Utiliser des produits agréés en culture biologique.
– Utiliser des plantes en purin ou en décoction.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin