Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Les travaux de juin

Au jardin bio, c’est souvent en juin qu’on perçoit bien les résultats du travail fait en amont sur l’année ou les années antérieures. Les techniques pour favoriser la biodiversité (bandes fleuries, plantations d’espèces arbustives pour héberger l’entomofaune…), pour améliorer la structure du sol et développer la faune qu’il abrite (enrichissement en matière organique, réduction du travail du sol en profondeur, paillage, engrais verts…) et pour préserver naturellement la santé des plantes devraient se traduire concrètement par : une moindre sensibilité des cultures au stress climatique, moins d’arrosages, pas ou très peu d’apport d’éléments fertilisants, moins de problèmes sanitaires, un jardin plus sain, pour une production au moins équivalente. Une façon de dégager du temps pour se ressourcer et prendre soin de sa santé.

Au potager

– Récoltez les petits pois, les fèves, et aussi la rhubarbe. Terminez la récolte des asperges et commencez celle des pommes de terre.

– Semez les betteraves, carottes, choux, fenouils, haricots verts, haricots grains, persil, maïs, poireaux, laitues…. Vous éclaircirez au stade deux à trois feuilles vraies.

– Plantez les aubergines, céleris, chicorées (frisées, scaroles), choux, courges, courgettes, poivrons, pommes de terre, tomates, laitues, melons, ainsi que la camomille et les aromatiques frileuses (basilic, coriandre…).

– Évitez la fonte des semis : saupoudrez au fond du sillon ou du trou de plantation de la poudre de charbon de bois.

– Choisissez des salades adaptées pour votre production estivale, car la chaleur déclenche la floraison et la montée en graines. Préférez les laitues à feuillage épais (laitue grasse) ou les laitues à couper qui donnent une coupe toutes les semaines si vous arrosez régulièrement.

– Arrosez copieusement et sur plusieurs jours les plantations ou les repiquages ; il s’agit de limiter le stress hydrique pour faciliter l’enracinement. S’il fait chaud et qu’il y a du vent, réduisez le feuillage des légumes-feuilles pour limiter l’évaporation.

– Pincez les tomates pour favoriser les fruits ; pincez également le basilic, le persil, la mélisse et la menthe pour augmenter le volume des plants.

– Gérez l’ombrage des serres et des châssis, car la luminosité devient forte et peut provoquer des coups de chaleur. Les voiles d’ombrage ou les canisses sont efficaces, mais plus ou moins faciles à installer. Le blanc à ombrer s’applique à la brosse ou avec un pulvérisateur sec, il assure un ombrage de 60 %, mais la protection tombe à 30 % s’il est humide.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Pour aller plus loin