Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’otoscopie, pour l’examen de l’oreille

L’otoscopie, autrement dit l’examen direct de l’oreille à l’aide d’un otoscope, demeure indispensable dans le dépistage de la plupart des pathologies de l’oreille.

L’usage de l’otoscope en médecine générale est devenu banal, notamment pour les enfants chez lesquels il est utilisé pour diagnostiquer une otite.

L’otoscope est constitué d’un manche muni à son extrémité d’un système de visualisation (fibre optique) permettant d’examiner le canal auditif externe et le tympan. En temps normal, le canal est libre d’obstacle et le tympan, non bombé, est de couleur claire.

Chez l’ORL

Si le médecin généraliste utilise l’otoscope en usage habituel, l’ORL, lui, peut recourir à d’autres systèmes de visualisation plus sophistiqués et directs pour examiner l’oreille, comme le microscope binoculaire ou l’oto-endoscope, à l’instar de la fibroscopie digestive. Il peut aussi utiliser un miroir. Ces différents instruments permettent notamment d’effectuer une paracentèse en cas d’otite, autrement dit d’ouvrir le tympan par une petite incision pour drainer le liquide, ou encore de retirer les bouchons de cérumen. On peut aussi prélever un peu de pus par otoscopie pour guider le choix d’une antibiothérapie.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin

Le bouchon de cérumen

Sensation d’oreille bouchée, acouphène parfois, mais aussi douleur et perte de l’audition… ces signes caractérisent la formation d’un bouchon de cérumen dans l’oreille, autrement dit l’accumulation de cire dans le canal auditif externe.

Un insecte dans l’oreille…

Nos oreilles, jamais fermées, chaudes et profondes, constituent un abri très intéressant pour les milliers d’insectes que nous croisons chaque jour. Par malchance, ils ne sont pas dotés de la marche arrière ! Tour d’horizon des méthodes qui permettent de les expulser.