Rubrique

«Ton thé t’a-t-il ôté ta toux, disait la tortue au tatou. Mais pas du tout, dit le tatou, mais pas du tout, Je tousse tant que l’on m’entend, de Tahiti à Tombouctou ».

 

Rubrique

Souvent, ça commence par une douleur quand on avale… Puis, le mal de gorge s’intensifie. Dans la majorité des cas, c'est un petit virus qui s’est niché du côté de votre pharynx et qui s’y reproduit. Voici de quoi le déloger.

Rubrique

Comme chaque année, cette période est propice au développement des célèbres virus saisonniers, en particulier celui de la grippe et de la gastro-entérite. Pour « passer entre les gouttes » ou faire très vite passer les symptômes, rien ne vaut une flore intestinale en parfait état. Ajoutez à cela un petit traitement de fond en homéopathie et la puissance antivirale, immunostimulante et antibactérienne des huiles essentielles, et vous traverserez en forme l’automne et l’hiver !

Rubrique

Attention, poids lourd antioxydant ! Parmi les herbes aromatiques, Mr thym est l’un des plus fournis en flavonoïdes et autres composés protecteurs pour nos cellules. Consommé régulièrement, en infusion ou dans les petits plats, il pourrait bien contribuer, tout comme le thé, à nous rendre immortels, qui sait ?

Rubrique

Chaque saison hivernale, vous êtes sujet à des problèmes de gorge : aphonie, enrouement, rhinopharyngite, angine…

Rubrique

Chaque année, dans l’hémisphère nord, du mois d’octobre au mois d’avril, les épidémies de grippe se déchaînent, occasionnant, dans les rues et les espaces publics, des scènes terrifiantes : un déferlement d’individus errant hagards, le nez gonflé et coulant, la gorge brûlante et le regard fiévreux. L’horreur, rien que d’y penser. Dans l’espace travail, l’absentéisme donne des airs de grandes vacances.

Rubrique

Si vous tombez malade souvent, si vous enchaînez rhumes, grippe, sinusites, toux, asthme, angines et amygdalites, mycoses, infections urinaires, gastro-entérites, poussées d’herpès...

Bientôt, la rentrée des classes... Nombre de parents sont impatients, le jour J, d’escorter leur(s) chérubin(s) vers leur établissement scolaire, certains par conviction, d’autres par nostalgie (qui se niche parfois dans l’odeur du tableau, de la craie, de l’encre et du papier) de leurs années joyeuses passées à l’école, et d’autres encore pour... le calme enfin retrouvé une fois leur "marmaille" dans les mains d’un(e) maître(sse).

Rubrique

C’est souvent de cystite qu’il s’agit… Les signes sont très repérables : des brûlures en urinant et l’envie d’aller aux toilettes toutes les 5 minutes sans arriver pour autant à vider sa vessie.

Rubrique

Réflexe ou consciente, la toux a souvent son utilité, elle sert à libérer la gorge de ce qui l’encombre : mucosités, poussières, fumées… Habituellement, les cils vibratiles qui recouvrent les voies aériennes suffisent à faire barrière contre les « intrus », mais le système de défense est parfois débordé !

Rubrique

Le secret, avec le rhume, c’est de ne pas laisser traîner ! Plus vite vous éradiquez le virus, moins il a le temps de se multiplier et plus il est facile de ne plus avoir la goutte au nez.

Rubrique

Sa réputation est un peu «surfaite» depuis qu’elle se décline en sigles (H1N1, H5N1), car cette maladie saisonnière, sévissant généralement sous forme d’épidémie, est le plus souvent bénigne.

Rubrique

Il faut arriver à « calmer le jeu » avant le burn-out, ce mal de notre époque où, tout à coup, après avoir donné le maximum de ce que l’on pouvait faire, on s’écroule, incapable de mettre un pas devant l’autre, de réfléchir et d’agir.

Rubrique

Le jour où l’Homo erectus a décidé de marcher sur deux pattes, il n’avait sans doute pas prévu que le sang, pour revenir au cœur en partant des orteils, devrait lutter deux fois plus contre la pesanteur !

Rubrique

Les pellicules sont des petites peaux mortes qui se détachent du cuir chevelu, un signe parfois accompagné de démangeaisons. Elles vont souvent de pair avec une sécrétion de sébum importante.

Chaque année votre enfant est malade dès la rentrée et tout l’hiver. Il enchaîne rhumes, angines, otites ou bronchites et vous aimeriez éviter d’avoir recours systématiquement à la grosse artillerie pour l’en sortir…

Rubrique

Chaque année, dès les premiers frimas, vous avez tendance à attraper des rhumes, une angine, une bronchite. Quand la grippe déferle, c’est pour vous… Bref, vous accumulez les épisodes infectieux hivernaux car votre immunité est faible et, souvent, ces épisodes s’enchaînent, traînent, ou même dégénèrent.

Découvrez nos livres santé

Favoriser la biodiversité du jardin
Mon cahier de réflexologie plantaire
Le mensonge des antidépresseurs
Mon cahier des points qui guérissent