Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Myrte rouge et bronchite

“Je souffrais régulièrement de bronchites. Dans mon cas, cela débutait par un mal de gorge, suivait un rhume puis les bronches étaient touchées. Depuis que je suis le traitement suivant, je n’ai plus de bronchite : j’enraie le mal de gorge en buvant du chlorure de magnésium (20 g dans un litre d’eau, un quart de verre toutes les heures) et je prends de l’huile essentielle de myrte rouge : une goutte sur un sucre, matin et soir, pendant 2 ou 3 jours. Depuis, je n’ai plus de bronchite. Cette huile essentielle est indiquée en cas d’infections respiratoires.”

L’avis de Sophie Lacoste : attention cependant avec le chlorure de magnésium, il a des effets laxatifs plus ou moins marqués selon chacun.

Magazine

Produits

Articles liés

Myrte rouge

L’huile essentielle de myrte rouge est réputée pour ses propriétés antiseptiques sur les voies respiratoires, tout particulièrement sur les bronches. C’est le remède de choix pour lutter contre la toux ou pour éviter que le rhume ne gagne du terrain. Elle peut également se révéler utile en cas d’infections urinaires et de jambes lourdes.