Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Protéger et soigner sa maison

Selon la loi de l’interdépendance universelle, nous devons prendre en compte les multiples interactions entre les faisceaux d’énergies qui imprègnent tous les éléments du vivant. Invisibles mais toujours présents, nul ne peut échapper à leur rayonnement d’ondes plus ou moins agressif, plus ou moins destructeur. Et s’il est impossible de contrôler leur impact sur la santé, voire sur la destinée, il existe des moyens permettant de ne pas laisser notre bien-être et notre intégrité vitale être bouleversés par des courants, des radiations non désirés.

La maison-énergie

On peut comparer une maison à une entité vivante qui exprime son contentement ou son insatisfaction selon les influences qui la traversent. Ondes radiantes venant de la Terre et du Ciel autant que des éléments placés par les humains à l’intérieur de leur habitat : courants souterrains, rayonnements cosmiques, projections d’énergies induites par des ondes de forme, des matériaux de construction, des foyers électriques, jusqu’à la mémoire des lieux, et particulièrement des murs. On n’en finit plus de cohabiter avec les interférences énergétiques invisibles.

Chaque maison est unique dans son âme et sa personnalité. Elle porte en elle les bases de ses fondations réparties entre le lieu où elle est édifiée et toute l’histoire qui accompagne son parcours. Vous l’avez compris, une maison est un lieu sacré, non d’un point de vue religieux, mais relevant plutôt de la magie naturelle de la Terre et du Ciel. Protéger sa maison des nocivités étrangères revient à protéger ses habitants.

Les signes qui ne trompent pas

La première manifestation d’une perturbation énergétique dans la maison est un mauvais sommeil : insomnies, cauchemars, mal-être évident dès que l’on se trouve au lit.

Les ondes négatives, quelles que soient leur provenance, fragilisent le système nerveux et sont la cause de troubles psychiques, anxiété, dépression, grande fatigue et problèmes organiques divers.

D’autres perturbations peuvent s’y ajouter : malaise indéfini qui ne donne pas envie de rentrer chez soi, soucis, obstacles récurrents aux projets, éloignements des amis ou disputes fréquentes, l’impression que la “chance” fait de moins en moins partie de sa vie. Les perturbations vibratoires d’un lieu habité sont responsables de bien de malaises et de maladies.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

Orgonite

Dans votre numéro du “Petit Journal de Rebelle-Santé” n° 163, à la rubrique témoignages, une de vos lectrices, Mme P. de la Sarthe, soulignait l’importance…