Quelques trucs anti-torticolis de Sophie Lacoste

Rubrique

Le torticolis, aigu ou chronique, se caractérise par une inclinaison involontaire de la tête par rapport au cou, permanente ou intermittente, en général douloureuse. Il peut être d’origine musculaire, osseuse ou nerveuse.

S’il a tendance à se répéter, il peut s’agir de rhumatismes. S’il s’agit d’un déplacement des vertèbres cervicales, l’aide d’un ostéopathe ou d’un étiopathe sera nécessaire. Mais quand, par exemple, vous avez pris une mauvaise position dans votre sommeil, voici quelques solutions.

LA BOUILLOTTE DE NOYAUX DE CERISES
> Offrez-vous ou fabriquez-vous une bouillotte avec des noyaux de cerises. Si vous la faites vous-même, choisissez un tissu naturel (coton ou lin) et ne la remplissez pas trop afin qu’elle puisse prendre parfaitement la forme de votre cou (ou dos, ou ventre…).
> Faites chauffer la bouillotte au four et portez-la « en écharpe ».

CATAPLASME DE THYM
> Coupez du thym en petits morceaux.
> Faites-le chauffer dans le four.
> Étalez la plante sur une gaze que vous appliquez en cataplasme sur votre cou.
> Maintenez au besoin avec une bande.

DITES NON !
Le torticolis est un blocage empêchant de tourner la tête vers la droite et la gauche ; ce qui est la façon la plus simple et partout connue de dire NON ! Faites rechercher à la personne bloquée à quelle occasion elle s’est sentie frustrée de ne pouvoir dire NON à quelque chose, ou aidez-la à le faire.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les secrets d'un jeûne réussi
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Mon manuel de sorcière
Mon cahier de bien-être aux 4 saisons