Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Sans pollinisateurs, va falloir se serrer la ceinture !

La Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES), dans son premier rapport publié vendredi 26 février à l’occasion de sa quatrième réunion plénière, à Kuala Lumpur (Malaisie), fait état de la grave menace qui pèse sur les insectes pollinisateurs, abeilles en tête. Environ un tiers des surfaces agricoles mondiales produisent grâce à ces insectes. Sans eux, c’est la famine assurée.

Que faire ?

Voici ce que propose le rapport : le « soutien aux systèmes de production biologique, diversification des cultures, réduction de l’usage des pesticides et prévention de leur dérive lors de l’application, mise en place de bandes de plantes à fleurs en bordure des champs. »
À bons entendeurs…

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 184

Magazine

Pour aller plus loin