Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Suremballages : bientôt une réglementation

Fin novembre dernier, la Commission européenne a proposé de nouvelles règles sur les emballages dans le cadre du Pacte Vert pour l’Europe. Chaque citoyenne et citoyen européen génère chaque année environ 180 kg de déchets d’emballages. Selon la Commission, “40 % des plastiques et 50 % du papier utilisés dans l’Union européenne sont destinés à l’emballage“. Il s’agira d’encourager les emballages réutilisables ou rechargeables, de mettre en place de nouveaux systèmes de consigne ou encore d’interdire certains emballages à usage unique ou miniatures… L’alliance d’ONGs européennes Rethink Plastic regrette que l’ambition initiale en matière d’objectifs de réutilisation ait été “édulcorée sous la pression de l’industrie“. Et ce alors que “les grandes entreprises du secteur des boissons apparaissent toujours comme les principaux pollueurs de plastique au niveau mondial“. Dans l’attente de ces réglementations et d’autres peut-être plus ambitieuses (si les lobbies perdaient un peu de leur emprise…), optons pour les produits les moins emballés et évitons de remplir chaque semaine notre “poubelle jaune”.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Manger autrement

Vous vous préoccupez de l’avenir de la planète, y compris en cuisine. Mais avoir une alimentation écologique, ce n’est pas uniquement manger bio ! Cela implique aussi un changement profond (et progressif) de nos habitudes d’achats et nombre de comportements devenus «automatiques».

Pour nous prémunir du risque de nouvelles pandémies…

« Voir un lien entre la pollution de l’air, la biodiversité et la Covid-19 relève du surréalisme, pas de la science », déclarait Luc Ferry dans L’Express du 30 mars 2020, contredisant ce qu’affirme pourtant la soixantaine de scientifiques du monde entier que Marie-Monique Robin a pu interroger pendant le premier confinement. Son livre La Fabrique des pandémies réunit ces entretiens dans une enquête passionnante qui explique comment la déforestation, l’extension des monocultures, l’élevage industriel et la globalisation favorisent l’émergence et la propagation de nouvelles maladies. Non seulement la pandémie de Sars-CoV-2 était prévisible, mais elle en annonce d’autres.

Une mode écoresponsable, la tendance pour l’avenir

Qui ne s’est jamais laissé séduire par une petite robe d’été à 20 euros ? N’avons-nous pas assimilé qu’une paire de baskets ne durerait qu’une seule saison ? Symbole de l’ultra-consommation, la mode pèse aujourd’hui plus de 1500 milliards d’euros dans l’économie mondiale, une industrie créative qui est aussi une des plus polluantes du monde, la deuxième derrière l’industrie pétrolière, aux impacts sociaux et environnementaux alarmants. Une prise de conscience est nécessaire pour défendre une mode plus éthique.