Trop d’antibiotiques à l’hôpital

Rubrique

Une étude menée à l’hôpital Johns Hopkins (aux États-Unis) montre qu’une personne hospitalisée sur cinq souffre d’effets secondaires indésirables liés à la prise d’antibiotiques. Le réflexe est tenace et, même si une infection bactérienne n’est pas avérée, les médecins ont tendance à trop systématiquement donner des antibiotiques, ce qui fait dire au Dr Pranita Tamma, professeure de pédiatrie à l’hôpital Johns Hopkins, que «trop souvent, les cliniciens prescrivent des antibiotiques même s’ils n’ont qu’un léger soupçon d’infection bactérienne et en pensant que même si les antibiotiques ne sont pas absolument nécessaires, ils ne sont probablement pas nocifs. Pourtant, les antibiotiques peuvent entraîner des dommages sévères.» Dans l’étude citée, pour une personne sur cinq, il est avéré que les antibiotiques n’avaient pas d’utilité, et elles ont dû, comme les autres, subir des effets secondaires.

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 198

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Infections respiratoires, les prescriptions du Dr Valnet
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Hydroxyde de magnésium, une panacée à connaître : le Chlorumagène
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel