Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Un oiseau chez moi !

Posez-vous les bonnes questions. Êtes-vous prêt à accepter un petit animal bruyant dès le lever du soleil, dont il faut s’occuper au quotidien et qui risque de transformer votre sol de salon en poubelle pour graines ? Si la réponse est oui, alors vous êtes prêt !

Posez-vous les bonnes questions. Êtes-vous prêt à accepter un petit animal bruyant dès le lever du soleil, dont il faut s’occuper au quotidien et qui risque de transformer votre sol de salon en poubelle pour graines ? Si la réponse est oui, alors vous êtes prêt !

Le bon choix

À faire

Quand on n’a jamais eu d’oiseau, on ne sait pas que certains sont plus faciles à gérer que d’autres. C’est le cas des canaris, des rossignols du Japon (ou Léiothrix jaunes), des diamants mandarins, des moineaux dorés et des perruches. Parmi ces oiseaux, les perruches callopsittes sont les plus câlines, une fois apprivoisées. Quant aux canaris (mâles), rossignols et moineaux, ils ne mégottent pas à pousser la chansonnette … dès le lever du soleil ! Choisissez uniquement des oiseaux vifs, au plumage lisse, l’arrière-train propre et qui s’envolent à votre approche. Car des plumes collées, sales ou hérissées, sont trop souvent le signe que l’oiseau est malade…

À ne pas faire

Certains oiseaux, comme le perroquet, ne conviennent pas à des débutants (certains sont d’ailleurs soumis à autorisation), aussi, ne cédez pas à la tentation. Outre sa longévité qui en fait le compagnon de toute une vie, il requiert beaucoup d’attention au quotidien sous peine de développer des troubles du comportement.

Ses soins d’hygiène

À faire

L’eau de l’abreuvoir, les graines des auges, les fruits et légumes, tout se change tous les jours. Le fond de cage, amovible, mérite également d’être lavé quotidiennement à l’eau chaude avec un produit de vaisselle écologique (bien rincer). Une fois par semaine, nettoyez la cage au complet, en retirant bien les fientes partout où elles se trouvent.

À ne pas faire

Tout peut évoluer très vite chez un oiseau et c’est pourquoi vous ne pouvez pas vous permettre d’attendre, si votre petit protégé ne vous semble pas dans son état normal. C’est le cas s’il se tient en boule, plumes ébouriffées et tremblant, les yeux clos. Ou s’il présente un jetage (écoulement « nasal ») important ou des troubles respiratoires (rythme accéléré). S’il a du mal à se percher ou à se déplacer, s’il est souillé par du sang ou par des excréments, si son bec et ses pattes sont déformés ou présentent des écailles. S’il a des zones sans plume, s’il ne touche plus à son alimentation ou encore, si ses fientes sont liquides ou absentes. Emmenez-le très vite chez le vétérinaire…

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin

Animaux : mâle ou femelle

Il suffit d’un simple coup d’œil chez le chiot, mais ça se complique nettement plus chez les chatons, les N.A.C et les oiseaux. Nombreux sont les propriétaires victimes d’une erreur de sexage et pour cause : chez les petits animaux de compagnie, rien ne ressemble plus à un mâle… qu’une femelle !