Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Une douleur violence sous la plante du pied…

La rupture de l’aponévrose plantaire est plutôt rare, heureusement car elle est très handicapante. Mal connue, elle peut passer inaperçue lorsque l’examen clinique est incomplet ou que les examens complémentaires se résument à une simple radiographie à la recherche d’une hypothétique fracture.

Anatomie

L’aponévrose plantaire est un fin tendon, une sorte de membrane de forme triangulaire tendue sous le pied entre les os de l’avant-pied et le calcanéum (os du talon), qui assure la stabilité de la voûte plantaire, la répartition des pressions plantaires et l’amorti. Fait essentiel, elle est reliée au mollet par l’intermédiaire du tendon d’Achille.

Propulsion

Très élastique, l’aponévrose contribue grandement à la propulsion du pied vers l’avant, qu’il s’agisse de la simple marche à pied, de la course ou des sauts verticaux. Elle est essentielle au déroulé du pied. Sa rupture s’accompagne donc de troubles de la marche et, en sport, d’une incapacité à courir ou à sauter.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

Un pied plat ?

Quoi de plus banal qu’un pied plat depuis l’enfance ? Il en est tout autre lorsque le pied s’affaisse de façon brutale et douloureuse. Il s’agit peut-être d’une rupture du tendon du jambier postérieur, un muscle situé à l’arrière de la cheville et destiné à la stabiliser.

Docteur, j’ai mal au talon…

Cette région du pied ne passionne pas particulièrement la communauté médicale. Dommage ! «  Docteur, j’ai mal au talon  ». C’est souvent par cette phrase un peu vague que commence la consultation. Car la douleur est le motif principal des pathologies talonnières.