Que faut-il manger pour se protéger du soleil ?

Rubrique

Comment tomates, maïs et melons prennent-ils soin de notre peau et de nos yeux durant toute la belle saison ?

LE SOLEIL EST VITAL POUR NOTRE SANTÉ ET NOTRE BIEN-ÊTRE
Grâce à lui, entre autres, nous fabriquons de la vitamine D, importantissime et pourtant méconnue. Saviez-vous par exemple qu’elle était indispensable pour le squelette ? Pour se protéger de certains cancers, tels que ceux du côlon, du pancréas, de la prostate, du sein ? Pour renforcer votre immunité, y compris en prévision des maladies hivernales, telles que la grippe ? Non, ce n’est pas une plaisanterie ! Un bon statut en vitamine D, engrangé en été, met à l’abri de bien des rhumes et des grippes une fois la bise venue.

Et puis, le soleil, c’est bon pour le moral 
Les célèbres dépressions saisonnières hivernales sont dues à un manque de lumière : pas étonnant qu’avec les beaux jours, on retrouve le sourire ! Mais l’extraordinaire puissance de cet astre le rend également « à consommer avec modération » ; une exposition excessive et mal conduite provoque des troubles allant du « simple » coup de soleil (une véritable brûlure) au cancer de la peau, on le sait bien. Mais aussi, tout simplement, les rayons solaires accélèrent le vieillissement de tout ce qu’ils atteignent, notre peau et nos yeux se trouvant aux premières loges. Quelques précautions suffisent généralement pour profiter de ses bienfaits sans subir ses méfaits. L’une des plus importante : manger des aliments protecteurs.

LES BONS RÉFLEXES ALIMENTAIRES
VOS AMIS
=> Tous les fruits et légumes : ce sont des mines d’anti-oxydants – vitamine C, carotènes, polyphénols… – nécessaires pour que nos cellules se défendent contre le soleil.
=> Les végétaux orange, riches en carotènes.
=> Les végétaux jaunes ou vert foncé, eux aussi amis de la peau, mais dont certains sont surtout vecteurs de lutéine ou de zéaxanthine, précieux pour les yeux.
=> Les algues, extra riches en composés protecteurs.
=> Le safran contient de la précieuse zéanxanthine ou encore un caroténoïde fort amer, mais tout aussi protecteur, nommé picrocrocine. Ne négligez pas l’apport en anti-oxydants et en pigments protecteurs des épices très colorées (curry, cannelle, garam masala, piment, paprika…).
=> Les herbes fraîches (aneth, ciboulette, persil…), fortement protectrices et très, très riches en carotènes ainsi qu’en chlorophylle.
=> Le jaune d’œuf (donc les œufs). Pour autant, ne dépassez pas 5 à 6 œufs par semaine, grand maximum !
=> Les crustacés, les poissons, les huîtres – le sélénium renforce les réponses immunitaires et protège de l’oxydation.
=> Les noix, pour leur sélénium, toujours !
=> La sauce tomate et l’huile d’olive, pour le lycopène et les bons acides gras, en parfaits accompagnants des céréales (pâtes, riz, quinoa…).
=> Les choux, les piments, le fenouil, les asperges, l’ail et l’oignon, vecteurs de composants protecteurs.
=> Les câpres, la livêche, le piment (fort), le cacao en poudre, les oignons (surtout rouges+++), les myrtilles, le cassis, les pommes (garder la peau !), le brocoli (cru), le thé, les cerises (crues), le sarrasin, les baies, l’aneth frais, les haricots jaunes et verts… tous contiennent de la quercétine, par ordre décroissant d’importance, très anti-allergique et anti-inflammatoire. Particulièrement intéressant pour les victimes d’allergies au soleil, type lucite estivale.
=> Le thé blanc et le thé vert, dont l’anti-oxydant EGCG amoindrit l’impact des UV sur la peau et diminue le risque de cancer cutané.
=> L’eau minérale riche en magnésium. L’eau hydrate, le magnésium aide les cellules à supporter l’agression solaire, les autres minéraux viennent remplacer ceux perdus par la transpiration.
=> Les végétaux très verts à feuilles (épinards…) apportent également beaucoup de magnésium. C’est bien !

VOS ENNEMIS
=> L’excès de graisses saturées (charcuterie, viandes grasses, plats préparés…), de pommes de terre, de produits laitiers gras, de sucreries, qui accélèrent le vieillissement cutané.
=> Le pire scénario ? Fumer au soleil après avoir avalé un gros repas gras, arrosé et comprenant des viandes grillées… Un vrai cauchemar pour la peau.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Trucs et astuces de santé
Quelle contraception choisir ?
Les compléments alimentaires qui guérissent
La médecine nous tue