Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Basilic et Reine-des-prés

poussent en été pour votre santé !

En juillet-août, pour tous, des plantes odorantes. De feuilles, de fleurs, votre panier vous remplirez et chasserez toutes vos douleurs.

LA REINE-DES-PRÉS
(Filipendula ulmaria)
Cette grande plante vivace qui aime les lieux humides, les fossés et le bord de l’eau, est reconnaissable à ses fines fleurs blanches qui dégagent une odeur très agréable. La tige rouge est dressée et les feuilles sont composées, cendrées sur l’envers. La plante renferme des tanins et surtout une huile essentielle (riche en salicylate de méthyle et en aldéhyde salicylique) qui lui confèrent des propriétés astringentes, sédatives et cicatrisantes.
Ramassez les sommités fleuries en fin de matinée par beau temps. Vous pouvez les utiliser fraîches ou les faire sécher au sec, au vent et surtout à l’obscurité, en fine couche sur des claies en bois. Les fleurs se gardent un an au maximum.

Vous ne devez jamais faire bouillir la plante car vous détruiriez les salicylates, ses principaux principes actifs.
L’idéal est une eau de 70 à 80 degrés (cela correspond aux toutes premières bulles au fond de la casserole, sinon utilisez un thermomètre alimentaire).
La reine-des-prés est déconseillée aux allergiques et aux hypersensibles aux salicylés.

CONTRE LA CELLULITE
Infusion : mélangez 20 g de fucus vésiculeux et 20 g de feuilles de vigne rouge. Versez une petite cuillerée à soupe du mélange dans un quart de litre d’eau bouillante. Couvrez et, trois minutes plus tard, ajoutez une pincée de fleurs de reine-des-prés. Laissez infuser un quart d’heure, filtrez et buvez une tasse après les repas.

LE BASILIC
(Ocimum basilicum)
Cette plante des régions chaudes, à la tige rameuse, aux feuilles ovales et aux fleurs roses et blanches, est une plante culte de la cuisine méditerranéenne. Ses qualités ne s’arrêtent pourtant pas aux fourneaux. Antispasmodique, sédative, désinfectante, ses propriétés thérapeutiques sont connues depuis l’Antiquité, même si elles ne sont plus vraiment usitées de nos jours. C’est bien dommage car les tisanes à base de basilic sont agréablement parfumées, grâce aux arômes de son huile essentielle, et on en trouve facilement.
Cueillez les feuilles et les sommités en boutons (avant la floraison) en fin de matinée par beau temps. Disposez les feuilles en couche légère dans un plateau ajouré et les sommités grossièrement découpées. Faites sécher à l’ombre, au vent et au sec.

EN CAS DE GASTRITE
Infusion : vous pourrez boire après les repas cette tisane composée de 20 g de racine de guimauve réduite en poudre, 20 g de mélisse et 30 g de basilic. Dans une tasse d’eau bouillante, versez une cuillerée à soupe du mélange, couvrez et laissez infuser de 15 à 20 minutes (le temps de manger). Filtrez et buvez en sucrant avec un peu de miel.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produit

Sponsorisé

Pour aller plus loin

L’Agripaume (Leonurus cardiaca)

Une odorante bien difficils à ramasser cette « herbe des tonneliers », parce que ses fleurs sont dotées de piquants rébarbatifs. En espérant qu’il fera beau le 21 juin… puisqu’il paraît que « les herbes de Saint-Jean gardent leurs vertus tout l’an ».

Le lierre terrestre (glechoma hederacaea)

« Celui qui s’allège au mois de mai, certainement ne sait pas ce qu’il fait ». Alors, ne commettons pas cette erreur et chargeons notre panier de feuilles et de racines parfumées qui pourront être utiles dans les salades, en condiments, ainsi que pour leur propriétés thérapeutiques.