Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Comment j’utilise les huiles essentielles astringentes ?

Voici quelques recettes très simples et rapides à faire, avec des ingrédients à trouver en magasins bio ou dans les placards de la cuisine, toutes 100 % naturelles et qui peuvent être 100 % bio,
sans aucun ingrédient de synthèse, et conçues pour fabriquer de petites doses de produits,
de façon à ne pas avoir besoin d’y ajouter de conservateurs.

Attention : les proportions d’huiles essentielles de ces recettes sont justement calculées. Inutile d’en mettre davantage : cela ne peut que risquer d’accroître d’éventuels effets irritants et/ou allergisants,
sans forcément rendre votre préparation plus efficace…

Note spéciale en période de Covid-19 : Certaines huiles essentielles anti-inflammatoires ne sont toujours pas recommandées en ce moment. En cas de symptômes évocateurs du virus, prenez conseil auprès d’un aromathérapeute.

Déodorant aux huiles essentielles astringentes

Frais et efficace pour limiter la transpiration, c’est une alternative naturelle aux antitranspirants conventionnels.

Ingrédients

  • 4 cuillères à soupe d’alcool blanc (type vodka non parfumée, gin, tequila… de préférence autour de 40°)
  • 1 tasse d’eau
  • 1 cuillère à soupe de feuilles de sauge séchées
  • 1 cuillère à café de glycérine végétale
  • 10 gouttes d’HE d’orange douce
  • 10 gouttes d’HE de citron
  • 5 gouttes d’HE de pamplemousse
  • 5 gouttes d’HE de sauge sclarée
  • 2 gouttes d’HE de myrte

Préparation

Portez l’eau à frémissements dans une petite casserole. Plongez-y les feuilles de sauge, couvrez et laissez frémir doucement durant cinq minutes. Laissez ensuite infuser une dizaine de minutes hors du feu, toujours à couvert. Lorsque la décoction a refroidi, versez-en quatre cuillères à soupe dans un flacon (muni d’un embout vaporisateur), ajoutez l’alcool et les huiles essentielles, fermez le flacon et secouez-le pour mélanger une première fois. Ajoutez ensuite la glycérine, refermez et mélangez à nouveau en agitant vigoureusement le flacon.

Utilisation

Secouez le flacon avant chaque utilisation. Vaporisez sous les aisselles chaque matin après la douche, sur la peau propre et essuyée. Laissez sécher avant de vous habiller. Mieux vaut éviter d’utiliser ce déodorant juste après s’être épilée ou rasée : l’alcool qu’il contient pourrait alors être inconfortable et irritant en cas de petites coupures de la peau.

Conservation

L’alcool est un “conservateur” naturel. Cette préparation peut donc être gardée à température ambiante dans la salle de bain sans problèmes jusqu’à deux semaines.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Sponsorisé

Pour aller plus loin