Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Des recettes naturelles avec l’aspérule odorante…

Vous la reconnaîtrez à sa tige garnie de deux à trois collerettes de six à huit feuilles pointues et à ses petites fleurs blanches en croix disposées au sommet et dégageant un parfum suave. La plante renferme de l’aspéruloside qui libère de la coumarine aux propriétés antispasmodiques, hypnotiques (tranquillisant naturel), diurétiques. Elle est aussi anticoagulante. La récolte se fait du mois d’avril au mois de mai. Vous cueillerez les tiges d’aspérule dans un sac en toile et vous les utiliserez soit fraîches, soit sèches, mais attention, le séchage est délicat. En effet, l’aspérule doit sécher rapidement au chaud et à l’ombre, elle ne doit surtout pas noircir et s’oxyder, car la coumarine qui la compose se transformerait en dicoumarol, un anticoagulant puissant et toxique. Le mieux, dans ce cas, est d’utiliser un déshydratateur. Vous remarquerez que l’odeur de l’aspérule s’intensifie au séchage.

Respectez les quantités indiquées car, à forte dose, l’aspérule fatigue le foie. La plante peut être administrée à tous les âges (diminuez de moitié les posologies pour les enfants et d’un quart pour les très jeunes enfants). C’est une bonne amie à laquelle penser en période d’examens. Elle est déconseillée pour les femmes enceintes et pour les personnes prenant un traitement anticoagulant.

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Des recettes naturelles avec la prêle des champs

La prêle des champs, Equisetum arvense, pousse dans les milieux humides et argileux. Contrairement à la prêle des marais (toxique), la prêle des champs a, soit des tiges uniquement terminées par un épi, soit des tiges stériles sans épis mais avec des feuilles. Et ce sont ces tiges feuillues qui apparaissent après les tiges en épis, ces “queues de cheval”, que vous récolterez. Si vous avez des doutes, procurez-vous la plante en herboristerie. La prêle est très riche en silicium, calcium, fer, magnésium, potassium… Elle est reminéralisante, diurétique et cicatrisante, et garantit votre bien-être mais également celui de votre jardin. Les tisanes et autres préparations doivent être prises en interne sur un temps court plusieurs fois dans l’année. Elles sont déconseillées chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.

La fausse bruyère (Calluna vulgaris)

« Quand vient St Matthieu, à l’été on dit adieu. » Alors, récolte les dernières pailles et derniers grains avant que la pluie ne les gâte, puis va dans les landes et remplis ton panier des grappes de la « bucane ». Ainsi tu pourras soigner ton moral, ta peau, tes reins et tes os.