Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Feuilles et racines de fraisier

Quand vous aurez mangé le fruit, profitez des bienfaits des feuilles et des racines

Dans le fraisier, tout est bon ! Le fruit, bien sûr, mais aussi les racines et les feuilles. Il est plus difficile de prélever les racines que les feuilles mais elles ont les mêmes indications.  Fortement diurétiques, elles sont recommandées contre les affections des reins et de la vessie et, en particulier, les calculs urinaires. Tout comme le fruit, elles donnent de bons résultats en cas de rhumatismes et de goutte. Comment les utiliser ? C’est très facile. Vous prélevez les feuilles de fraisier au printemps et vous les laissez sécher à l’ombre, dans un grenier par exemple. Ensuite vous les conservez dans une boîte en carton ou un sachet de papier épais. Puis vous comptez une cuillère à café de feuilles pour une tasse d’eau bien chaude et laissez infuser 10 minutes. En général, on préconise des cures de 3 semaines à raison de 2 à 3 tasses par jour.
Pour lutter contre l’angine, il faut utiliser à la fois les feuilles et les racines et en faire bouillir 20 g dans un demi-litre d’eau pendant un quart d’heure avant de filtrer. On utilise cette décoction concentrée en gargarismes.
Les feuilles fraîches écrasées peuvent être appliquées en cas d’ulcères sous forme de cataplasme.

Pour aller plus loin

Des plantes contre les rhumatismes

Certains végétaux riches en silice permettent de limiter la dégradation du cartilage en cas d’arthrose (ou d’ostéoporose), d’autres sont de véritables anti-inflammatoires naturels, et certains, enfin, soulagent les douleurs et éliminent les toxines qui encombrent les articulations.