Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La chronobiologie

Notre santé dépend du respect de nos rythmes biologiques

Notre organisme fonctionne comme une horloge.
Il suit un cycle de 24 heures soumis au rythme circadien.
Le fonctionnement optimal de toutes nos cellules et organes est lié au respect de ce rythme naturel, malheureusement trop souvent négligé.

Entretien avec Sylvie Simonnet, naturopathe et chronobiologue à Quimper.

Rebelle-Santé : Pourriez-vous tout d’abord me parler un peu de vous et de votre parcours ? Qu’est-ce qui vous a amenée à la chronobiologie ?

Sylvie Simonnet : Je suis devenue naturopathe pour accompagner au naturel mes troubles de santé (une maladie digestive rare). J’ai ensuite voulu mettre mon expertise au service du plus grand nombre. J’ai notamment complété ma formation de naturopathe par le diplôme universitaire Nutraceutiques, alicaments et aliments santé à la faculté de médecine de Dijon, où j’ai été formée à la chronobiologie nutritionnelle.

Comment expliqueriez-vous ce qu’est la chronobiologie à quelqu’un qui ne connaît pas du tout cette technique ?

La chronobiologie est l’étude des rythmes biologiques. Notre organisme fonctionne sur un cycle d’environ 24 heures (de 23 h 30 à 24 h 30). Ce cycle circadien est contrôlé par des horloges internes. Une horloge centrale, située à la base de l’hypothalamus, dans le noyau suprachiasmatique, assure le rôle de chef d’orchestre. Elle est resynchronisée en permanence par la lumière du jour, détectée par la rétine. Toutes nos fonctions physiologiques sont soumises au rythme circadien grâce à un réseau d’horloges périphériques présentes dans nos cellules. Ce mécanisme nous permet de nous adapter aux changements quotidiens. Une mauvaise hygiène de vie, des prises alimentaires anarchiques et la lumière bleue des écrans LED perturbent cette horloge interne et notre santé. Les personnes qui travaillent la nuit sont désynchronisées à long terme et souffrent de troubles du sommeil. Celles qui sont en travail posté (travail en rotation avec des horaires variables) sont les plus à risque de maladies métaboliques et de cancers car leur horloge centrale est constamment désynchronisée. Chaque année, le passage à l’heure d’été, même s’il s’agit seulement d’un décalage d’une heure, est mal supporté par certaines personnes et notamment les enfants.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

La protection de la nuit, un enjeu pour l’ensemble du vivant

Éteignez les lumières ! En France, la production de lumière artificielle a quasiment doublé en vingt ans. La pollution lumineuse devient un problème sérieux qui concerne l’ensemble du vivant. Médecins, scientifiques, biologistes, astronomes tirent la sonnette d’alarme pour faire valoir les bienfaits de la nuit. La lutte pour l’obscurité est devenue essentielle mais s’oppose à des traditions millénaires de culte de la lumière.

Alexandra et Amaury

C’est en découvrant le site de Nouv’elle Nature (site de conseils relatifs à la santé et au bien-être) que j’ai eu envie de rencontrer son auteur. Quelle ne fût pas ma surprise de rencontrer une jeune femme de 29 ans, Alexandra Charton ! Les textes sont tellement bien écrits et les propos tellement empreints de maturité que j’imaginais découvrir une personne riche d’une vie déjà bien entamée…

Le yoga du souffle

Le respiration est un lien sacré qui unit tous les êtres à la vie. Le yoga, par définition, évoque cette notion de relais et d’union entre le corps, l’esprit et le mouvement vital entretenu par l’inspir et l’expir. La pratique du yoga du souffle vous permettra de respirer au rythme de votre propre nature jusqu’à l’obtention de l’équilibre, de la santé et du bien-être que vous recherchez.