Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La fausse bruyère (Calluna vulgaris)

Ce qui pousse en septembre pour votre santé

« Quand vient St Matthieu, à l’été on dit adieu. » Alors, récolte les dernières pailles et derniers grains avant que la pluie ne les gâte, puis va dans les landes et remplis ton panier des grappes de la « bucane ». Ainsi tu pourras soigner ton moral, ta peau, tes reins et tes os.

Comment reconnaître facilement la « fausse » bruyère de la « vraie » bruyère ? Penchez-vous tout sim­ple­ment sur les feuilles. Celles de la callune sont minuscules et disposées comme les barbes d’une plume, mais à 4 rangs, tandis que celles de la bruyère sont verticillées.

EN USAGE INTERNE
En cas d’inflammation urinaire, de cystite, d’œdèmes, de coliques néphrétiques, de rhumatismes et de goutte :
> Infusion :
versez une tasse d’eau bouillante sur une cuillerée à soupe de sommités fleuries. Couvrez et laissez infuser un quart d’heure. Sucrez et buvez trois tasses dans la journée.

EN USAGE EXTERNE
Contre l’acné, les dartres et les rhumatismes :
> Huile :
dans un récipient en verre, versez 50 g de sommités fleuries fraîches et couvrez de 250 ml d’huile d’olive. Couvrez l’ouverture d’une gaze et placez le récipient derrière une fenêtre au soleil. Remuez tous les jours et ce, pendant quinze jours. Filtrez et conservez dans des flacons en verre teinté. Massez les zones concernées deux fois par jour avec cette huile.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Pour aller plus loin

Ce qui pousse en juin… pour votre santé

En juin, « ciel pommelé, vent va souffler ». Prenez garde de ne point trop vous dévêtir, vous risqueriez de vous enrhumer, même par de belles journées. Si vous avez excessivement chaud, buvez plutôt des tisanes de feuilles odorantes. Et n’oubliez pas de faire aussi des provisions de plantes en prévision des jours humides d’hiver. Le temps passe si vite…

Des plantes contre les rhumatismes

Certains végétaux riches en silice permettent de limiter la dégradation du cartilage en cas d’arthrose (ou d’ostéoporose), d’autres sont de véritables anti-inflammatoires naturels, et certains, enfin, soulagent les douleurs et éliminent les toxines qui encombrent les articulations.

Ce qui pousse en mai pour votre santé…

« Pendant le joli mois de Mai, couvre-toi plus que jamais. » Ainsi, tu pourras siffler avec le merle. Mais si, par malheur, le seul sifflement que tu sois capable de produire est celui de tes poumons, va vite cueillir des feuilles de l’herbe de Tac et de l’herbe du Lagui. Et profites-en pour soigner ta peau qui craquèle, pèle et peut-être aussi fleurit…