La marche nordique : facile, efficace et accessible à tous

La marche nordique, c’est la marche, en mieux. Le principe : propulser le corps en poussant sur deux bâtons. Avec eux, on marche plus vite, plus loin, on se dépense beaucoup plus, et pourtant… on rentre moins fatigué. Allez y comprendre quelque chose !

CŒUR, POUMONS, ARTICULATIONS, MUSCLES…
« Par rapport à la marche classique, qui sollicite surtout les membres inférieurs, la MN fait travailler tous les muscles et les articulations du corps. » De fait, nettement plus active, elle donne vite « chaud ». La marche est l’activité du corps humain la plus naturelle, et « quand on rajoute 2 bâtons, c’est comme si l’on avançait avec nos quatre membres ». Un détail qui change tout, et transforme la marche en vrai sport, « parce qu’on a une dynamique de “pousser” avec quelque chose. Le corps est projeté en avant avec les jambes ET les bras, la ceinture abdominale sollicitée, les muscles du dos et tous ceux du corps doivent fournir un effort ». Y compris les muscles respiratoires. « La prise d’oxygène augmente de 60 % par rapport à la marche normale. » Même le squelette est à la fête : « Les os ont besoin d’être soumis à des vibrations pour se renforcer. Le planter de bâtons au sol s’en charge, sans agresser les articulations ». Le sport complet par excellence !

QUELQUES GRAMMES DE MINCEUR…
Comme toute activité d’endurance, la MN est brûle-graisses, elle aide à perdre du poids et à ne pas le reprendre. Surtout, elle remodèle la silhouette, gomme les bourrelets disgracieux du ventre, des fesses et des cuisses.

DANS UN PARC, À LA PLAGE...
Tout le monde peut pratiquer : « Dès que l’on sait marcher, on peut faire de la marche nordique ! », affirme Arja. Enfants, adultes, femmes enceintes, seniors... « Il n’y a aucune contre-indication, renchérit Yasmine, il faut juste adapter les exercices à son niveau et à ses capacités. Par exemple, ceux qui souffrent de douleurs lombaires ne cambreront pas trop le bas du dos et ne feront pas de sauts ».

CONSEILS PRATIQUES
Vous avez envie d’essayer ? Nous vous recommandons de faire au moins une initiation avec un coach athlé santé, un prof de gym ou en profitant des journées « découvertes » gratuites, pour maîtriser exactement le geste, bien choisir vos bâtons, etc. Sinon, vous risquez de simplement « marcher avec des bâtons », et de passer à côté des bénéfices de cette discipline.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Mots-clés

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous manquiez de vitamine D ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel
Le Guide du thé vert