Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La pomme de terre en cas d’hémorroïdes

Truc testé et approuvé

Il y a quelques années, un routier a parlé dans la revue, de la pomme de terre à porter dans sa poche, pour soigner les problèmes d’anus (hémorroïdes, ligatures, veine en moins, etc.). J’ai testé et depuis je n’ai plus toutes ces souffrances ni de soins d’hôpital ou clinique. »

Mme B. des Vosges

Étant sujet aux hémorroïdes et, en souffrant dernièrement, j’ai mis en pratique le truc de la pomme de terre en poche. A ma grande joie, petit à petit, tout est rentré dans l’ordre… 1000 mercis à Rebelle-Santé, au lecteur camionneur qui nous a transmis la recette et bien sûr, à vous aussi, chère Sophie Lacoste qui l’avez entérinée. »

Daniel M. du Gard

Voici la solution de ce routier, Jean-Louis G. de Noisy-le-Sec :

Je suis un ancien routier, j’ai fait le Moyen-Orient (…). J’avais des hémorroïdes depuis des années ainsi qu’une fistule. Le médecin avait dit : “On opérera les deux en même temps”. Mais comme j’avais la “trouille”, j’ai attendu, jusqu’au jour où un ami du Moyen-Orient m’a dit ce qu’il fallait que je fasse : prendre une pomme de terre (petite), l’essuyer et la garder toujours dans sa poche jusqu’à ce qu’elle devienne dure comme un caillou et qu’elle ait rétréci de moitié. Depuis des années, je n’ai plus rien, ni hémorroïdes, ni fistule, alors que j’avais fait ce truc uniquement pour les hémorroïdes. J’en ai fait profiter beaucoup d’amis qui m’ont remercié. »

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 157

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin