Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

La sonothérapie

Le toucher par les sons

La sonothérapie ou sonologie est une thérapie holistique qui utilise les vibrations sonores pour ramener le corps et l’esprit vers l’harmonie indispensable à la santé physique et émotionnelle. À l’aide de différents instruments et du pouvoir de la voix, cette pratique douce améliore la circulation de l’énergie dans l’organisme, contribue à éliminer les blocages, favorise la relaxation, accompagne la grossesse… Entretien avec Jessica Da Costa, jeune sonothérapeute passionnée.

Rebelle-Santé : Comment êtes-vous devenue sonothérapeute ?

Jessica Da Costa : Suite aux messages de la vie qui ont jalonné mon parcours. Depuis toute petite, ma tête a toujours été pleine de musique : parfois des musiques entendues qui s’imprimaient dans mon esprit, parfois des musiques ou des chants dont j’ignorais l’origine. Je reproduisais des musiques sur un petit synthétiseur et je restais bloquée sur une note, un son parce que ce son en particulier me nourrissait. J’ai toujours été une hypersensible, empathique, sensible aux énergies, harmonies et dysharmonies. Après un parcours assez académique, mes perceptions subtiles se sont réveillées et m’ont forcée à chercher à comprendre ce qui m’arrivait et à trouver comment vivre avec. Guidée par mon intuition, je me suis initiée aux soins énergétiques. En découvrant, en 2014, la formation à la sonothérapie d’Emmanuel Comte, j’ai ressenti un élan viscéral. Cet élan et une suite de synchronicités m’ont conduite à la formation de professeure de Yoga du Son auprès de Patrick Torre. Aujourd’hui, j’adapte ces pratiques au domaine périnatal car elles permettent d’accompagner en douceur la grossesse, la naissance et le post-partum. Je forme également des sonothérapeutes au sein de l’Institut des Arts de la Voix, auprès de Patrick Torre.

Qu’est-ce que la sonothérapie ?

La sonothérapie est l’art d’utiliser le son pour réharmoniser l’être. C’est une approche globale car le son a un impact sur le corps physique, mais aussi sur le psychisme, les corps énergétiques. C’est la fréquence vibratoire, mesurable en Hertz, qui va véhiculer et amplifier une intention d’harmonisation. La sonothérapie peut également utiliser la vibration des couleurs, des essences (huiles essentielles), des minéraux…

Elle se pratique souvent de deux manières : le bain sonore (collectif ou individuel), immersion sonore avec des instruments aux propriétés relaxantes et harmonisantes (bols chantants tibétains, bols de cristal, gongs, didgeridoo, tambour, etc.) ou la séance de soin individuel, au cours de laquelle on bénéficiera des effets des bols chantants sur et autour du corps, des diapasons posés sur des points précis, selon la réflexologie, la Médecine Traditionnelle Chinoise ou encore l’Ayurveda. Le sonothérapeute utilise également beaucoup sa voix car elle touche les couches les plus profondes de l’être.

Quelle est l’origine de la pratique ?

C’est difficile à déterminer. Les premières pratiques sont probablement nées avec d’anciennes formes de chamanisme. L’usage du son est certainement quelque chose d’inné chez l’humain. Une mère parle et chante spontanément pour son enfant, avant même sa naissance. Lorsqu’un enfant se fait mal, il émet un son, auquel l’adulte répond avec une certaine intonation pour le rassurer, le consoler.

Les enseignements que j’ai reçus ont été inspirés par les travaux de Pythagore, qui affirmait “un son, c’est un nombre qui chante”. Il a étudié les proportions mathématiques qui sous-tendent l’harmonie dans la nature : la “géométrie sacrée”. Les sons donnent en effet des figures géométriques à la matière lorsqu’ils sont émis dans l’eau ou via des plaques reliées à des haut-parleurs dans les expériences de cymatique. J’ai aussi été formée à certaines traditions des moines tibétains, qui utilisent les sons pour favoriser la méditation et soigner le corps et l’esprit. On pourrait encore citer la sagesse des traditions amérindiennes et l’utilisation du tambour, de la flûte et de la voix, souvent intuitive, inspirée et spontanée.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produit

Pour aller plus loin

La thérapie sonique

Notre corps est comme un instrument de musique. Il est particulièrement sensible aux vibrations et aux sons. À la manière d’un instrument qu’on accorde, il est donc possible de rééquilibrer notre organisme, d’apaiser le stress et de renforcer nos capacités d’autoguérison grâce à des sons choisis aux vibrations très pures.