Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

L’andrographis

Pour éviter les infections respiratoires

L’andrographis, également appelée « échinacée d’Inde », est employée depuis des siècles en médecine orientale pour soigner le rhume, la grippe et la pharyngite. De nombreuses études sont venues confirmer ses vertus.

Et contre d’autres types d’infections

Outre les problèmes respiratoires, l’andrographis peut soulager certains troubles et, là aussi, la science est venue appuyer les usages traditionnels orientaux. Elle peut en effet soigner la dysenterie et, plus généralement, la diarrhée, et des essais sur les animaux ont montré qu’elle était hépatoprotectrice. Par ailleurs, une étude réalisée en 2009 a montré que la plante, sous forme d’extrait concentré, soulageait plusieurs des symptômes de la polyarthrite rhumatoïde, sans doute grâce à son activité antiinflammatoire.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin