Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le brottrunk

Le moût de pain qui guérit

Le brottrunk, littéralement « pain buvable », est un aliment santé totalement naturel. Il restaure la santé de l’intestin et la vitalité de notre système immunitaire tout en douceur.

Dans de nombreuses civilisations, le pain est considéré comme un aliment sacré, symbole de vie et de santé. Le pain complet au levain, fermenté longuement à l’ancienne, est en effet riche en nutriments. Malheureusement, le pain moderne, blanc et dépourvu de tout ce qui faisait sa richesse, n’a plus de pain que le nom. C’est pourtant celui qui est le plus consommé chez nous aujourd’hui. Chez nos voisins allemands, par contre, le pain de seigle, noir et riche en grains entiers, est encore très populaire.

Le brottrunk est ainsi né au début du XXe siècle en Allemagne. Wilhelm Kanne, un boulanger passionné, convaincu par les vertus santé du bon pain, crée un pain bio, composé de blé (50 %), seigle (40 %) et avoine (10 %) et le fait fermenter avec de l’eau de source pendant plusieurs mois. Il obtient alors un liquide jaune clair, issu de ce lent processus de lactofermentation, et le baptise « brottrunk (pain liquide) ». Ce superaliment, breveté dans les années 80, est disponible depuis dans certains magasins bio et sur internet (entre 4 et 5 € la bouteille de 750 ml).

Le brottrunk mérite son appellation de superaliment. Il est en effet incroyablement riche en vitamines (A, B, C…), minéraux (fer, calcium, magnésium, phosphore…), oligo-éléments mais aussi enzymes, levures et micro-organismes très bénéfiques à la santé de notre intestin. Il restaure en profondeur la flore intestinale, a une action antibactérienne et nous protège des virus et germes pathogènes. Le brottrunk renforce efficacement le système immunitaire et améliore la digestion. Il détoxifie l’organisme et l’aide à se débarrasser des métaux lourds et autres toxiques.

Les bienfaits du brottrunk

Le brottrunk convient à tout le monde, à l’exception des malades cœliaques car il contient du gluten. Ce n’est pas un remède miracle, mais c’est un aliment lactofermenté d’excellente qualité et, à ce titre,
ses bénéfices sont très nombreux. Il est recommandé en cas de fati­gue, de digestion difficile, de consti­-
pation, de déséquilibre de la flore intestinale, de problèmes de peau, d’allergies, de douleurs musculaires et articulaires, de dysfonctionne­ments du système immunitaire…

La prévention étant la meilleure des thérapies, l’idéal est bien sûr de le consommer à titre préventif pour conserver une forme optimale.
Les animaux de compagnie peuvent également bénéficier des bienfaits du brottrunk. Les produits sont d’ailleurs commercialisés sous des formes adaptées aux animaux (croquettes, par exemple) et même aux plantes. Il semblerait en effet que le brottrunk améliore la fertilité et la qualité des sols et aide à éliminer les polluants.

La recette du brottrunk

*

Si vous voulez fabriquer vous-même du brottrunk, il vous faudra faire preuve de patience. Procurez-vous des grains bio de blé, seigle et avoine. Broyez les grains pour en faire une farine. Faites un pain au levain naturel avec 50 % de blé, 40 % de seigle et 10 % d’avoine, du sel gemme et de l’eau de source.
N’ajoutez rien de plus : ni levure, ni huile, ni sucre, ni quoi que ce soit d’autre.

Une fois votre pain obtenu, réduisez-le en poudre et mélangez 1/3 de poudre de pain à 2/3 d’eau de source. Laissez fermenter pendant 6 à 9 mois environ, puis filtrez et mettez le liquide obtenu en bouteilles.

*

Il est conseillé de prendre le brottrunk à raison de 100 ml 3 fois par jour, avant chaque repas. Pour permettre à votre organisme de s’adapter, vous pouvez commencer par de plus petites doses et aug­menter progressivement. Le goût acide pouvant déplaire, il peut être mélangé à de l’eau ou à du jus de fruits, par exemple. C’est un excellent aliment préventif pour conserver une bonne santé intestinale, nécessaire à une bonne santé générale.

Le résidu solide obtenu après filtrage est également très riche en nutriments et ferments. Il est d’ailleurs commercialisé sous forme de poudre (4,50 € environ les 250 g). Cette poudre peut être consommée seule ou en complément du brottrunk.

Magazine

Pour aller plus loin

Sélection de recettes d’Anaïs Dufourneau

Les tout premiers et fidèles lectrices et lecteurs de notre magazine ont pu, des années durant, découvrir chaque mois une nouvelle recette de cette cuisinière émérite et érudite. Elle nous a quittés il y a trois ans, mais nous ne l’avons pas oubliée.
En souvenir d’Anaïs, et pour fêter la nouvelle année, nous avons sélectionné pour vous quelques délices à réaliser, extraits de son ouvrage paru en 2006 Les Savoureuses Recettes d’Anaïs Dufourneau.

Microbiotes

Le microbiote, c’est fini. On parle désormais des microbiotes, c’est-à-dire de l’ensemble colossal de microbes qui nous habitent, nous protègent, nous soignent, nous nourrissent et, parfois, nous attaquent ! Voyage au centre de cet univers incroyable mais vrai : notre corps humain vu sous l’angle des écosystèmes microbiens. 

Le lait de vache

La blancheur virginale du lait de vache ne fait plus l’unanimité. Cependant, inutile de tomber dans l’alarmisme : personne ne risque de mourir foudroyé après avoir mangé un flan. En revanche, trop c’est trop, et l’excès de produits laitiers semble dommageable à plus d’un titre. Le point sur cet aliment à surveiller… comme le lait sur le feu.