Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le nerf vague

Le nerf vague est le nerf le plus long du système nerveux autonome ou parasympathique. Il part de la base du crâne et descend jusqu’au bas-ventre en passant par le cou, les oreilles, le larynx, le thorax, le cœur, les poumons, l’estomac, le pancréas, les intestins, etc. On l’appelle aussi nerf X, nerf parasympathique ou encore nerf pneumogastrique. Si vous avez déjà fait un malaise vagal, le coupable, c’est lui.

Mais son rôle n’est pas de vous faire tourner de l’œil. Le nerf vague intervient dans la majorité des fonctions autonomes de l’organisme, c’est-à-dire les fonctions qui ne nécessitent pas l’intervention de notre conscience.

– Il assure la communication entre l’intestin et le cerveau.
 Il intervient dans la digestion à tous les niveaux (sucs gastriques, enzymes digestives, fonctions du foie et de la vésicule, insuline…), sur la flore intestinale, l’assimilation des nutriments.
 Il régule le rythme cardiaque.
 Il favorise la détente et le sommeil.
 Il intervient dans la respiration, l’immunité et le fonctionnement de la gorge et des reins.
 Il participe à la perception et la gestion des sensations via l’oreille.

Sans le nerf vague, il n’y aurait tout simplement pas de vie !

ARTICLE RÉSERVÉ AUX MEMBRES

Abonnez-vous pour consulter l’article en intégralité

Magazine

Articles liés

Malaise vagal : ne pas paniquer !

Toujours spectaculaire et souvent inattendu pour l’entourage, le malaise vagal peut s’avérer gênant lorsqu’il se reproduit fréquemment. Cette forme particulière de malaise correspond à une stimulation nerveuse. Parmi les causes de ce malaise, il peut y avoir la vue du sang, une forte émotion, l’évocation d’une piqûre ou un événement stressant.