Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Le Tussilage (Tussilago farfara)

Cette plante, appelée aussi « chasse-toux » et « pas d’âne », est une plante médicinale qui a fini par tomber dans les oubliettes. Elle est pourtant très efficace en cas de grippe, refroidissement, asthme, bronchite, toux diverses et enrouement. Les fleurs ont une action calmante et adoucissante ainsi qu’expectorante.

N’utilisez pas la plante plus de vingt jours, l’idéal étant une petite cure d’une semaine. À éviter chez les femmes enceintes et les jeunes enfants.

CONTRE LA BRONCHITE, L’ASTHME, LA GRIPPE, LA TOUX…
> Infusion
: dans un quart de litre d’eau bouillante, versez une cuillerée à soupe de fleurs sèches. Couvrez, laissez infuser quinze à vingt minutes, filtrez avec un linge très fin ou un filtre à café et buvez en ajoutant une cuillerée à café de miel de lavande, par exemple.
>> Prenez trois tasses dans la journée loin des repas.

> Tisane de fleurs pectorales : mélangez à part égale des fleurs sèches de bouillon blanc, de coquelicot, de guimauve, de mauve, de pied de chat, de tussilage et de violette. Dans un litre d’eau bouillante, versez 10 g du mélange, couvrez et laissez infuser quinze minutes.
>> Filtrez et buvez trois tasses dans la journée.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin

Le coquelicot (Papaver rhoeas)

Pour notre plus grand bonheur, le coquelicot a recolonisé nos paysages. Utilisé depuis des siècles, il a encore, dans les campagnes, la réputation de soulager les rhumatismes, la toux, les bronchites, les angines et la coqueluche.

Des recettes naturelles avec la prêle des champs

La prêle des champs, Equisetum arvense, pousse dans les milieux humides et argileux. Contrairement à la prêle des marais (toxique), la prêle des champs a, soit des tiges uniquement terminées par un épi, soit des tiges stériles sans épis mais avec des feuilles. Et ce sont ces tiges feuillues qui apparaissent après les tiges en épis, ces “queues de cheval”, que vous récolterez. Si vous avez des doutes, procurez-vous la plante en herboristerie. La prêle est très riche en silicium, calcium, fer, magnésium, potassium… Elle est reminéralisante, diurétique et cicatrisante, et garantit votre bien-être mais également celui de votre jardin. Les tisanes et autres préparations doivent être prises en interne sur un temps court plusieurs fois dans l’année. Elles sont déconseillées chez les jeunes enfants et les femmes enceintes.