Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Parkinson : une piste naturelle

Le farnésol est un alcool à la délicate odeur de muguet que l’on trouve dans certains fruits et dans de nombreuses huiles essentielles, comme celles issues des fleurs d’oranger (néroli) ou de tilleul. On l’utilise en parfumerie, en cosmétiques, mais aussi comme anti-insectes et anti-acariens. Il est également étudié depuis quelques années pour ses propriétés anticancéreuses et anti-inflammatoires.

Cette fois, des chercheurs de l’université Johns Hopkins, aux États-Unis, ont montré, lors d’une étude préclinique, que la molécule pouvait empêcher la perte de neurones producteurs de dopamine dans le cerveau – perte responsable des symptômes typiques de la maladie de Parkinson.

Le farnésol agit en inhibant une protéine spécifique : la protéine PARIS.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Produit

Pour aller plus loin

Oui, les herbicides sans glyphosate sont aussi des poisons !

Les débats sur l’interdiction du glyphosate seraient-ils un leurre ? La molécule n’est sans doute pas la plus toxique parmi les produits qui composent le Roundup de Monsanto, mais c’est le seul déclaré. C’était déjà une des conclusions des recherches du Pr Gilles-Éric Séralini et de son équipe en 2005. À la suite d’une de ses nouvelles études sur les produits cachés dans les herbicides nouvelle génération commercialisés sans glyphosate, neuf associations de défense de l’environnement ont porté plainte le 1er décembre dernier auprès des autorités sanitaires.

Le NeuroGel

Nouvel espoir pour des milliers de tétraplégiques et paraplégiques du monde entier, le NeuroGel, un biomatériau synthétique, permettrait de refaire marcher les blessés médullaires porteurs de lésions anciennes, si l’on en croît son inventeur.

Syndrome des jambes sans repos

Au moins 2 % de la population française souffre quotidiennement de ce trouble, soit environ 1 300 000 personnes. Il tire son nom de ce besoin irrépressible de bouger les jambes afin de soulager les sensations désagréables ressenties au repos, principalement le soir et la nuit.