Rhumatismes et maux de dos

Les prescriptions du Dr Valnet
Rubrique

Un ouvrage édité par Mosaïque-Santé.

Des recettes 100 % naturelles que Sophie Lacoste a relevé dans les écrits du Dr Valnet, parfois en les actualisant.

Morceaux choisis :

ARTHRITE
> L’aubier de tilleul sauvage du Roussillon :
l’aubier, c’est la seconde écorce de l’arbre. S’il est un remède que le Docteur Valnet a conseillé tout au long de sa vie, c’est bien celui-là. En effet, c’est un draineur remarquable qui donne des résultats exceptionnels dans des pathologies liées à la surcharge de toxines, des coliques néphrétiques aux problèmes de vésicule biliaire en passant par l’arthrite. Le mode d’emploi est simple et consiste à le préparer en décoction. Mettez trois ou quatre morceaux d’aubier séché (environ 40 g) dans un litre d’eau froide et faites bouillir jusqu’à réduction d’un quart (environ 20 minutes). Filtrez et buvez en un ou deux jours, chaud ou froid. Faites deux à quatre cures de 10 à 20 jours chaque année.
Ce remède – qui existe aujourd’hui aussi en ampoules sous forme concentrée – est également indiqué en cas de goutte et de rhumatismes plus généralement.

GOUTTE
> Boisson courante : voici la formule d’une boisson que le Docteur Valnet conseillait, à volonté, pour se débarrasser de la goutte : mélangez 5 g de feuilles de myrtille, 5 g de fleurs de genêt, 5 g de prêle, 5 g de menthe, 5 g de fleurs de sureau, 10 g de feuilles de reine-des-prés, 10 g de réglisse (sauf en cas d’hypertension) et 20 g de feuilles de saponaire. Mettez une poignée de ce mélange dans un litre d’eau froide. Portez sur le feu et laissez bouillir deux minutes puis infuser un quart d’heure.

MAUX DE DOS
> Du gui contre la sciatique : mettez une poignée de feuilles dans un litre d’eau et faites bouillir un quart d’heure. Appliquez les feuilles cuites, chaudes (mais pas brûlantes !), en cataplasme sur la région douloureuse.
Vous pouvez aussi utiliser ce cataplasme pour soulager vos douleurs rhumatismales.

RHUMATISMES
> Infusion-décoction d’harpagophytum : on emploie les tubercules de la racine secondaire. Les vertus anti-inflammatoires de l’harpagophytum sont comparables à celles de molécules de synthèse, mais sans les effets indésirables.
Pour préparer votre infusion-décoction, mettez une cuillerée à café de plante dans un demi-litre d’eau froide. Faites chauffer et laissez bouillir 3 à 4 minutes puis reposer toute la nuit. Filtrez le lendemain matin. Buvez votre demi-litre en deux ou trois fois dans la journée. Faites des cures de trois semaines, entrecoupées d’une semaine de « pause ».
L’harpagophytum existe aussi sous de nombreuses formes de compléments alimentaires. Il est également conseillé en cas d’arthrite et de maux de dos.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier pour aller jeûner
Recettes gourmandes anti-cancer
Trucs et astuces de santé
Mon cahier de sorcière pour devenir immortel.le