Nutrithérapie

Rubrique

La personne sujette aux crises d’hypoglycémie est enfermée dans un cercle vicieux où « le sucre appelle le sucre » en réaction aux fluctuations du taux de glucose dans le sang. Pour corriger un tel dysfonctionnement métabolique, pas d’autre solution que de réformer son alimentation en s’orientant résolument vers un régime hypoglucidique « intelligent » : le régime IG (index glycémique).

Rubrique

Le remodelage que subit le système immunitaire au cours du vieillissement peut exposer à des réponses inappropriées de sa part, tantôt insuffisantes, tantôt excessives. C’est ce que l’on observe avec l’interleukine-6 (IL-6), un protagoniste important du système immunitaire, dont les taux ont tendance à grimper plus que de raison chez les personnes âgées, au risque d’accélérer le vieillissement inflammatoire. Conseils pratiques pour dompter IL-6. 

Rubrique

À la faveur de cette pandémie sans fin, la vitamine D est devenue la reine des vitamines, mettant un terme au règne sans partage de la vitamine C. Quant à la vitamine A, rien n’y fait : elle reste reléguée dans l’ombre, alors qu’elle œuvre tout autant que ses deux consœurs pour notre immunité. Un article n’est donc pas de trop pour la réhabiliter et la débarrasser, au passage, de cette réputation de toxicité qui lui colle à la peau.

Rubrique

Les lipides ne servent pas uniquement à nous fournir de l’énergie. L’organisme reconfigure un certain nombre d’entre eux pour en faire des « pompiers de l’inflammation ». Mais cette reconfiguration ne s’effectue pas à partir de n’importe quel lipide alimentaire. Certains sont plus recherchés que d’autres, à commencer par les acides gras oméga-3 EPA et DHA. Parmi les lipides reconfigurés en mode « pompier », seul le PEA est directement disponible sous forme de complément alimentaire. 
Cet article s’attarde sur la sclérose en plaques afin d’illustrer le grand intérêt thérapeutique des lipides bioactifs.  

Rubrique

Micronutrition et immunité dans un contexte de prévention des épidémies virales respiratoires : voilà la thématique abordée ce mois-ci. De nombreux micronutriments sont indispensables au bon fonctionnement du système immunitaire, à commencer par la vitamine D dont le manque rend l’infection au SARS-CoV-2 plus grave et même plus mortelle. Il ne faut donc pas hésiter à se supplémenter en micronutriments pro-immunité pour mettre toutes les chances de son côté. 

Rubrique

Vous voulez améliorer votre potentiel antioxydant, renforcer vos capacités de détoxification, soutenir vos défenses naturelles, mieux protéger votre foie, votre cerveau, vos poumons, vos artères et vos yeux, et même freiner le processus de vieillissement ? Vous disposez pour cela d’un allié incontournable : le glutathion, un antioxydant injustement méconnu, que je me propose de vous faire découvrir dans cet article. 

Rubrique

La complémenthérapie peut apporter une aide précieuse aux patients souffrant d’une forme de douleur chronique neuropathique appelée « syndrome de la bouche brûlante ». Une aide obtenue grâce à deux ingrédients naturellement fabriqués par l’organisme : l’acide alpha-lipoïque et le PEA. Et si nous partions à leur découverte ? 

Rubrique

Le seul médicament dédié au traitement du syndrome de la vessie douloureuse (Elmiron) a été retiré de la vente en France en mars dernier : trop cher, trop peu efficace, trop dangereux à long terme pour la rétine (risque de DMLA). Ce qui renforce l’utilité des substances d’origine naturelle à même d’améliorer de façon significative la qualité de vie des malades. Tour d’horizon. 

Rubrique

Vous en avez sans doute pris ces derniers mois pour renforcer votre immunité, coronavirus oblige… La vitamine C possède de nombreux atouts santé, mais pour en bénéficier à plein, encore faut-il la prendre à la juste dose. Parfois, une dose nutritionnelle suffit, et dans ce cas, rien de mieux que la poudre d’acérola ; parfois, une dose supra-nutritionnelle s’impose, et dans ce cas, il faut s’accommoder de l’emploi d’une vitamine C de synthèse, la plus prisée actuellement étant la vitamine C liposomale. 

Rubrique

La pollution aérienne va continuer à miner notre santé malgré la parenthèse du confinement imposé par la pandémie de Covid-19. Les plus préoccupants des polluants aériens sont les particules fines et plus encore, les particules ultrafines, malheureusement non prises en compte dans le calcul de l’indice de la qualité de l’air. Sous l’effet de cette pollution, l’organisme subit un stress oxydatif contre lequel on peut l’aider à se défendre en consommant davantage d’aliments riches en antioxydants. Au besoin, un apport complémentaire en antioxydants peut être envisagé. 

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier de Lithothérapie pour soigner les enfants avec les pierres
Ma Bible des aliments remèdes
Les clés de l'alimentation santé - L’essentiel à savoir dans votre cas
Grossesse et allaitement sans soucis