Sperme de l’homme et du chien : même combat !

Des travaux menés à l’université vétérinaire de Nottingham en Grande-Bretagne, montrent que la qualité du sperme des chiens ne cesse de décliner, avec une chute de la motilité des spermatozoïdes de 2,5 à 1,2 % par an depuis 1988. Et une fois de plus, les contaminants environnementaux sont montrés du doigt !

Retour au sommaire de Rebelle-Santé n° 196

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Mon cahier d’Homéopathie personnalisée
Le jeûne : mode d’emploi
Dépression. Le mensonge des antidépresseurs... et les vraies pistes de guérison
Mon manuel de sorcière