Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Un animal pour son enfant ?

Cela fait des générations que ça dure et ce ne sont pas quelques robots « branchés » qui vont changer la donne : beaucoup de petits ou grands enfants veulent un animal « à eux ». Oui, mais est-ce bien raisonnable ?

Un animal n’est pas une peluche

Et s’il ne reçoit pas les soins et l’affection dont il a besoin, il peut vite en souffrir et développer des pathologies médicales ou des troubles du comportement. C’est pourquoi il faut bien réfléchir avant de craquer. À l’inverse, quand tout a été pensé, l’adoption d’un animal peut se révéler très positive pour un enfant. En effet, l’animal ne trahit jamais les secrets, ne juge pas, ne se moque pas et manifeste sa sympathie quoi qu’on lui dise : de quoi faire remonter en flèche la confiance en soi ! L’animal aide aussi l’enfant à développer son sens de la communication non verbale. Il favorise enfin les échanges avec d’autres enfants grâce à sa grande attractivité : de quoi se faire des copains…  humains !

Jusqu’à neuf ans

Pourquoi faire ?

Bien qu’il aime ses peluches et ses jouets, l’enfant comprend vite que leurs échanges affectifs sont limités. Il se tourne alors naturellement vers les animaux qu’il pense capables de le comprendre et de l’aimer.

Pour un pré-adolescent

Pourquoi faire ?

Pour accompagner votre enfant dans sa quête d’autonomie, quoi de mieux qu’un chien dont il va pouvoir s’occuper, au moins en partie !

Ce qu’il peut gérer

Il peut assumer diverses tâches du quotidien (nourrir, brosser, jouer, sortir), mais pas toutes, d’autant qu’il n’est pas à l’abri d’oublis. Sur le plan éducatif, il peut aussi répéter des petits exercices, mais pas dresser entièrement un chiot. De toute façon, toute la famille doit s’y mettre…

À l’adolescence

Selon votre mode de vie

Le rat est le plus facile à vivre et comme il est intelligent, un adolescent peut prendre beaucoup de plaisir à le dresser. Avec un furet qui ne pense qu’à jouer, mieux vaut ne pas être maniaque. Quant à l’aquarium, c’est une passion qui peut vite devenir dévorante sur le plan financier !

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Je parraine un proche.

Magazine

Pour aller plus loin

Une mode écoresponsable, la tendance pour l’avenir

Qui ne s’est jamais laissé séduire par une petite robe d’été à 20 euros ? N’avons-nous pas assimilé qu’une paire de baskets ne durerait qu’une seule saison ? Symbole de l’ultra-consommation, la mode pèse aujourd’hui plus de 1500 milliards d’euros dans l’économie mondiale, une industrie créative qui est aussi une des plus polluantes du monde, la deuxième derrière l’industrie pétrolière, aux impacts sociaux et environnementaux alarmants. Une prise de conscience est nécessaire pour défendre une mode plus éthique.

Pascal Dessaint : romancier naturaliste qui marche…

Pascal Dessaint est un marcheur invétéré. Le romancier raconte sa pratique dans un petit livre facile à glisser dans le sac à dos pour partir en balade et s’ouvrir corps et âme au monde qui nous entoure. Rencontre avec un écrivain en mouvement qui a mis le lien de l’humanité à la nature au cœur de ses réflexions.