Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Un doigt coincé dans une porte, est-ce toujours grave ?

Courant d’air et porte qui claque, portière de voiture fermée par inadvertance, transport d’un meuble lors d’un déménagement ou encore activité professionnelle ou de loisir… les raisons de se coincer un doigt ne manquent pas dans la vie quotidienne. Que faire dans une telle situation ? 

Si les enfants sont particulièrement visés par l’écrasement de doigt (3,5 % des accidents domestiques les concernant), toujours très douloureux, les adultes ne sont pas en reste. C’est généralement la troisième phalange, celle située au bout du doigt, qui en fait les frais. Et rassurez-vous, les cas d’avulsion unguéale (l’ongle qui “saute”) ou d’amputation demeurent assez rares.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Sponsorisé

Pour aller plus loin