Verrues séborrhéiques : bains dérivatifs

Rubrique

« En réponse à Mme F. de l'Aisne dont les verrues séborrhéiques gâchent la vie, je lui conseille de commencer au plus vite des bains dérivatifs.

Pour ma part, j'en ai eu plus d'une centaine sur le ventre et le dos. J'ai appliqué des poches de glace recouvertes d'un linge sur le périnée à raison d'au moins 2 heures par jour et au bout d'une semaine, mes verrues ont commencé à blanchir comme si elles avaient été brûlées à l'azote.
Elles mettent ensuite plusieurs jours encore à tomber mais le résultat est juste impressionnant.

Si vous vous rendez compte que vous ne vous exposez jamais au froid, que vous vous couvrez trop et restez toujours bien au chaud, alors c'est un signe que vous manquez peut-être de fraîcheur. Les bains dérivatifs sont là pour compenser.
Les poches de gel s'achètent en pharmacie, magasin de sport ou sur internet pour les plus discrètes. »

Mme M. sur le forum du site de Rebelle-Santé

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires à l’épreuve de la science
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Et si vous manquiez de vitamine D ?
Mon cahier de tisanes