Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Votre adolescent se scarifie… est-ce grave ?

Les scarifications, autrement dit le fait de se taillader la peau à plusieurs reprises, à l’intérieur du poignet par exemple, sont assez fréquentes chez les adolescents et ne correspondent pas à un geste suicidaire.

La scarification, comportement étrange d’automutilation qui consiste à s’entailler la peau au moyen d’un cutter, d’une lame de rasoir, d’un morceau de verre ou d’une pointe de compas, n’est pas aussi rare qu’on pourrait le penser. Il semblerait qu’un adolescent sur six l’a expérimentée (plus souvent les filles que les garçons). Leur nombre ne cesse d’augmenter. Souvent pratiquée à l’adolescence, elle concerne également certains adultes. La scarification n’est pas une pratique uniquement française et concerne tous les pays, le Royaume-Uni en étant le champion européen. Et dans certains d’entre eux, en Afrique notamment, elle est considérée comme une pratique culturelle.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Pour aller plus loin

Maladie de Scheuermann

Sport et grasses matinées obligent, les adolescents se transforment très vite en été et gagnent en centimètres à la rentrée. Ces modifications brutales de la taille s’accompagnent parfois d’une maladie de Scheuermann, autrement dit de lésions de croissance des vertèbres, responsables de douleurs, mais aussi de scoliose.