Le holter cardiaque

Rubrique

Des palpitations, des malaises… il n'en faut jamais beaucoup plus au cardiologue pour prescrire un Holter, un examen qui a pour but d'enregistrer le rythme cardiaque sur plusieurs jours.

«Je ne comprends pas docteur. J'ai des palpitations tous les jours et aujourd'hui, rien !» C'est rageant, mais c'est souvent ainsi que ça se passe. Le jour de la consultation chez le cardiologue, le patient n'a aucune palpitation. L'examen clinique est normal et le médecin ne retrouve rien d'anormal à l'électrocardiogramme! De quoi passer pour un hypocondriaque! D'où l'intérêt de pouvoir enregistrer une éventuelle anomalie du rythme cardiaque lors des symptômes ressentis par le patient et ce, dans sa vie de tous les jours. C'est le Holter cardiaque. Un examen indolore qui ne s'accompagne d'aucun effet secondaire. L'avantage de cette technique est qu'elle ne nécessite aucune hospitalisation et permet une vie quasiment normale. C'est un examen qu'on pratique aussi pour surveiller le bon fonctionnement d'un pacemaker (stimulateur cardiaque) ou l'efficacité d'un traitement contre l'arythmie cardiaque.

Comment ça marche ?

Le Holter est un petit boîtier de la taille d'un livre de poche, fixé à la ceinture et relié par un câble à 4 ou parfois 6 électrodes, recouvertes d'un gel conducteur et collées ou scotchées sur la poitrine. Il est parfois nécessaire de raser les poils à l'endroit de la pose pour que les électrodes ne se détachent pas. C'est un petit appareil d'électrocardiographie qui va enregistrer, sur une cassette munie d'une bande magnétique, toute l'activité cardiaque pendant le temps de la pose, de 24 à 72 heures en général, qu'il s'agisse des battements de cœur normaux ou des extrasystoles à l'origine des épisodes de palpitations. La cassette est ensuite lue par un appareil spécial (le transcodeur). La retranscription de l'activité cardiaque est ensuite visualisée sur papier. Le cardiologue peut donc analyser les événements cardiaques. Il est possible pour le patient d'activer un bouton lorsque surviennent des symptômes particuliers (palpitations, malaise, douleur thoracique, essoufflement...). Ce "marqueur d'événement" est pris en compte sur la cassette et sera identifié par un repère sur le papier. Enfin, le patient doit noter sur une fiche toutes ses activités de la journée (heures des repas, prise de cigarettes ou de médicaments, heure du coucher, etc.) ainsi que ses émotions ou ses efforts (sport, activité sexuelle, etc.). Des éléments qui vont faciliter l'analyse du tracé par le cardiologue.

Attention à l'eau !

Le boîtier est fixé à la ceinture par une attache ou porté en bandoulière. Peu gênant, il peut être transporté partout et est compatible avec la poursuite de l'activité professionnelle. Seuls la piscine, le bain et la douche sont contre-indiqués pendant le port du Holter.

Résultats

Les résultats sont connus dès la lecture par le transcodeur et l'analyse par le cardiologue. Il faut compter environ 2 jours. Ils sont transmis au médecin traitant.

Le Holter tensionnel

Utilisant le même principe, le Holter tensionnel, lui, permet d'enregistrer la tension artérielle sur 24 à 48 heures et ce, de façon automatique. A la différence du Holter cardiaque, le Holter tensionnel comporte un brassard sur le bras, relié à un boîtier. Cet examen évite "l'effet blouse blanche", lorsque la tension artérielle augmente à la vue du médecin, du fait de l'émotion ou du stress! Le cardiologue va repérer les moments de la journée où l'activité tensionnelle est excessive. Il peut également vérifier l'efficacité médicamenteuse ou encore modifier les doses en fonction des périodes de la journée. Comme précédemment, la rédaction de la fiche de surveillance est essentielle!

Précautions

Après la pose du Holter, n'oubliez pas d'apporter vos anciens électrocardiogrammes afin que le médecin puisse comparer les résultats papier du Holter avec ces tracés. Signalez au médecin toute prise médicamenteuses pendant le port du Holter.

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Et si vous faisiez tout vous-même?
Mais pourquoi personne ne nous le dit ?
Problèmes circulatoires : les prescriptions du Dr Valnet
Mon herbier des feuilles d’arbres... des campagnes et des forêts.