Le massage tui-na

A la fois préventif et curatif

La Médecine Traditionnelle Chinoise repose sur 5 piliers. En Europe, nous en connaissons tous un, l’acupuncture. Pourtant les 4 autres sont tout aussi importants. Il s’agit de la diététique, la pharmacopée à base de plantes, les exercices énergétiques (Qi Qong et Taï Chi) et le massage Tui-Na.

Cette méthode de soin englobe en effet de nombreuses techniques manuelles traditionnelles (Anmo) plusieurs fois millénaires telles que des frottements, des pressions comme l’acupresssion, et d’autres techniques de pression des points des méridiens, des manipulations articulaires et vertébrales et des techniques de saisie et d’extension. Ce massage traditionnel peut combattre de très nombreux troubles, tant en prévention que de manière curative.

Les différentes techniques
Le Tui-Na englobe différentes techniques manuelles : la poussée, le pincement, la pression, le roulement. Les techniques sont choisies en fonction de la zone à traiter, de la nature du déséquilibre du patient, de sa constitution, de son âge.

La poussée est principalement utilisée le long des méridiens musculo tendineux. Le sens de la rotation dépend de l’effet recherché : dans le sens des aiguilles d’une montre pour un effet tonifiant, ou dans le sens inverse pour un effet relaxant.
Dans le pincement, le praticien saisit la peau soit entre le pouce et l’index, soit avec la main entière, puis la tire, la relâche, la pétrit entre les doigts.
La pression se fait, quant à elle, avec la pulpe du pouce ou le coude, de manière verticale et constante au niveau des points d’acupuncture. C’est une technique que les lecteurs de Rebelle-Santé connaissent bien puisqu’il s’agit tout simplement de l’acupression. La pression est maintenue quelques secondes, puis relâchée et ce, à plusieurs reprises. Le praticien y a recours pour soigner de nombreuses maladies internes.
Le roulement est la dernière technique utilisée. Le thérapeute fait rouler le poing ou encore le bord interne du poignet sur la peau. Cette technique peut être employée tant sur de petites zones que sur des zones étendues et toujours dans une direction précise. Elle est utilisée surtout dans les lésions articulaires et musculaires, et pour travailler sur les tissus mous.
Il arrive également que le thérapeute ait recours à des manipulations musculo-squelettiques qui s’apparentent un peu à des techniques d’ostéopathie.

Comment se déroule une séance ?
Le Tui-Na est le plus souvent pratiqué et prescrit par un praticien de médecine chinoise après un bilan de santé. Attention, il ne faut jamais effectuer une séance de Tui-Na juste après un repas. Laissez passer au moins une heure !
Pour vous masser, le thérapeute utilise ses doigts, ses mains, ses poignets, ses paumes, ses coudes, ses avant- bras, et même parfois ses genoux ou ses pieds.
Comme vous l’aurez compris, le Tui-Na n’est pas à proprement parler un massage doux. Il est plutôt à qualifier de massage dynamique et il est même possible que le traitement s’avère douloureux.
Le Tui-Na agit en rééquilibrant l’organisme, non seulement d’un point de vue énergétique, mais aussi physique. Il a une action tant sur le plan physique qu’émotionnel, l’organisme étant un tout indissociable.
Il supprime les blocages, soulage un grand nombre d’affections courantes et de problèmes musculaires, articulaires ou osseux. Il agit efficacement sur la douleur, stimule la circulation sanguine, rééquilibre l’organisme et renforce ses facultés d’auto-guérison. Sa durée, sa fréquence et son intensité seront différentes selon que les troubles dont vous souffrez se manifestent par des symptômes de plénitude ou des symptômes de vide, et selon que votre déséquilibre est de nature Yin ou Yang. Il variera même selon la météo ! Dans le cas d’un massage complet de rééquilibrage, aucune zone du corps ne sera oubliée : la tête, le torse et le ventre, les bras, l’avant des jambes, le dos, l’arrière des jambes…

Les contre-indications
- Cancers
- Tuberculose active
- Arthropathie goutteuse aiguë
- Plaies récentes
- État septique
- Ulcérations cutanées chroniques
- Lymphangite
- Grande fatigue
- Alcoolisme
En cas de grossesse, les massages de la région abdominale, dorsale et lombaire sont contre-indiqués.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les remèdes homéopathiques qui guérissent
Faut bien mourir de quelque chose !
Mon cahier de botanique
Mon cahier de remèdes et recettes au Miel