Sauge (Salvia officinalis)

Rubrique

À l’époque du troc commercial avec les Chinois, ces derniers n’hésitaient pas à échanger deux caisses de leur thé réputé contre une de sauge, dont les noms populaires variaient alors de « thé sacré » à « thé de Provence » en passant par « thé de France ». Car la sauge, depuis l’Antiquité, n’a jamais failli à sa réputation d’herbe sacrée...

Rares sont ceux qui ne connaissent pas la sauge, car si elle pousse à l’état naturel dans les rocailles du Midi et de l’Europe méridionale, elle s’est acclimatée dans les jardins au nord de la Loire. Il suffit d’en planter un pied et de la laisser proliférer. Si vous frottez une feuille au creux de votre main, vous sentirez immédiatement l’arôme de la sauge, puissant.

DE MULTIPLES INDICATIONS
Excellent tonique, la sauge est à la fois digestive, stimulante du foie et de l’estomac, réputée pour calmer les douleurs des rhumatisants, combattre la fatigue nerveuse, l’excès de transpiration, la dépression, les infections respiratoires et les irrégularités menstruelles... Bref, il est peu de domaines dans lesquels elle ne soit pas bénéfique et c’est sans doute pour cela qu’au fil des siècles, elle a toujours conservé la réputation justifiée de « reine des plantes médicinales ».

PEU DE CONTRE-INDICATIONS
Les seules véritables contre-indications à l’emploi de la sauge sont la grossesse et l’allaitement. Les avis sont également partagés en ce qui concerne les cancers féminins (utérus, sein), car la sauge est très riche en phyto-oestrogènes, ce qui lui confère par ailleurs un grand intérêt en cas de règles douloureuses, irrégulières, de ménopause, et comme facteur de fertilité féminine.

MAUX DE GORGE ET DE BOUCHE
Si vous êtes sujet aux angines, faites une décoction de feuilles de sauge en laissant bouillir 3 cuillerées à soupe de feuilles sèches dans un litre d’eau pendant 5 minutes. Laissez macérer 5 minutes encore, puis filtrez. Utilisez cette décoction chaude en gargarismes pour désinfecter votre gorge et calmer les douleurs de l’angine. En bain de bouche, cette préparation lutte contre les aphtes et la gingivite.

POUR SOIGNER PLAIES ET ECZÉMA
En compresse, une forte décoction de sauge (même préparation que précédemment mais avec 100 g de feuilles) active la cicatrisation des plaies et fait disparaître l’eczéma.

VOTRE BAUME ANTI-RHUMATISMAL
Si vos articulations ou vos muscles sont douloureux, massez-les avec un onguent de votre fabrication : pilez deux grosses poignées de feuilles fraîches de sauge dans un mortier. Mélangez cette mixture à 250 grammes de saindoux non salé. Portez le tout sur le feu. Faites bouillir à feu très doux jusqu’à ce que toute l’eau émise par la plante soit évaporée. Filtrez immédiatement à travers un linge fin. Conservez dans un pot de verre.

CONTRE L'EXCÈS DE TRANSPIRATION
Voici deux méthodes efficaces pour lutter contre l’excès de sueur :
> le bain à l’huile essentielle de sauge
> la teinture de sauge : dans un petit bocal en verre, tassez des feuilles de sauge fraîches ou sèches jusqu’à mi-hauteur. Versez un alcool de fruit à 40° sur les feuilles, jusqu’à remplir le bocal, et fermez. Laissez macérer pendant 15 jours, puis filtrez en pressant bien les feuilles pour en exprimer tout le suc. Versez à nouveau dans le bocal et rebouchez. Prenez une demi cuillerée à café de cette teinture dans un demi-verre d’eau le matin.

CONTRE LA CHUTE DE CHEVEUX
Faites une forte décoction de sauge : mettez 50 g de feuilles sèches dans un demi-litre d’eau froide. Faites bouillir 5 minutes et infuser 10 minutes. Filtrez et ajoutez un demi-litre de rhum. Appliquez cette lotion chaque matin en friction sur le cuir chevelu.

PLANTE DE LA CONCEPTION
Du temps des Romains, la sauge était couramment employée pour faciliter la fertilité féminine. À cette époque, les femmes qui voulaient avoir un enfant devaient rester éloignées quatre jours du lit conjugual, puis boire une bonne ration de tisane de sauge avant de retrouver leur mari. En Égypte aussi, la recette fut, d’après la légende, utilisée avec succès ; la peste avait décimé la population d’Alexandrie et on obligea les femmes survivantes à boire une potion de sauge : la ville fut rapidement repeuplée.

Si vous souhaitez accéder aux articles en version intégrale, souscrivez à la version abonné de notre site.

Déjà abonné(e) ?

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Le Guide du thé vert
Mon cahier de réflexologie plantaire
Les aliments qui guérissent (Poche)
Ma bible de la phytothérapie