Paralysie du sommeil

Rubrique

Je voudrais répondre à M. F. d’Indre-et-Loire (voir lecteurs en détresse du n° 133 – paralysie du sommeil). J’ai lu avec grand intérêt son cas. Atteinte moi-même (j’ai 78 ans) de cette pathologie, bien que moins régulièrement, et moi en pleine nuit, je me suis souvent demandé si c’était réel ou un rêve cauchemar. Jusqu’à maintenant, je n’en avais parlé à personne puisque, après ce rêve “inconfortable”, au réveil, je n’avais plus aucun signe de cette paralysie. J’ai fait lire ce courrier à mon ostéopathe et sans hésiter, il m’a dit : “C’est le fascia”. Explications : le fascia est une membrane mince de tissu conjonctif qui enveloppe et maintient ensemble un groupe de muscles. Lorsque le corps commence à se réveiller, toutes les fonctions se mettent en marche, mais il arrive que ce fascia entre en fonction à retardement, d’où cette impression désagréable de paralysie. Aucun risque de rester paralysé, aucun traitement. Voilà les explications en gros car je ne suis pas médecin. Mais j’avoue que je me sens beaucoup mieux depuis ces explications. Si vous vouliez bien transmettre mon tout nouveau “savoir” à ce lecteur, cela lui enlèverait sans doute un souci. »

Jeanne B. des Alpes-Maritimes

Retour au sommaire de Belle-Santé n° 135

Sélection de livres disponibles dans notre boutique

Les compléments alimentaires qui guérissent
Mon cahier de beauté naturelle
Ordre et désordres
Mon cahier de yoga au quotidien