Communauté
Boutique
JE M’ABONNE

Votre magazine de santé naturelle

Hydrolat de plantain, le joker anti-allergie

Plantago major ou media ou lanceolata

Nez qui coule, yeux et palais qui démangent, éternuements en salves... C’est le grand retour des pollens, et des symptômes qui vont avec ! Excellent anti-allergique, l’hydrolat de plantain
est aussi le bon génie de votre peau.

À quoi il sert ?

– Prévient et calme les manifestations allergiques type rhume des foins, rhinites (acariens, poussière…), toux spasmodique, tous symptômes d’allergie, surtout respiratoire.

– Apaise les peaux réactives qui démangent, l’eczéma, les pieds secs et qui en souffrent/ peu agréables au toucher, les paupières inflammées (conjonctivite, fatigue visuelle)…

– Adoucit la gorge, calme la toux sèche (asthmatiforme, bronchite chronique…), aide à libérer les bronches, les sinus, à respirer.

– Légèrement diurétique et détoxifiant digestif.

– Baume après une piqûre de plante/dermatite de contact (ortie, sumac…), de méduse, d’insecte, sur une muqueuse irritée…

– Stoppe les inconforts cutanés et cicatrise en cas de coupure, brûlure, dartres.

– Traite les gencives qui saignent et les bobos buccaux.

– Esthéticienne talentueuse en routine quotidienne.

Pour lire la suite et accéder à l’intégralité du site

Déjà abonné·e, connectez-vous !

Magazine

Produits

Pour aller plus loin

Hydrolat de sauge sclarée – Salvia sclarea

Entre soucis gynéco et impact sur l’humeur et le bien-être, les femmes subissent souvent les montagnes russes de leurs hormones. Troubles des règles (douleurs, cycle irrégulier…), syndrome prémenstruel, déséquilibre de la flore vaginale (démangeaisons, irritations…), humeur explosive, moral en berne, anxiété sur fond de préménopause-ménopause… Ce n’est pas toujours de tout repos ! Heureusement, l’eau florale de sauge sclarée apporte une aide musclée dans un gant de velours. En bonus, elle prend soin de la peau et des cheveux gras.

Thym à linalol – Purifiant respiratoire et cutané

En ce mois encore bien frisquet, on aspire à nettoyer en douceur ses voies respiratoires et à purifier sa peau. L’idéal, c’est l’hydrolat du plus doux des thyms, alors que les microbes sévissent toujours, et que notre épiderme est encore otage des masques, écharpes, bureaux et domiciles surchauffés, vent et alternance de chaud et froid.